La télévision Al Bayane sur la bouquet Canal+Afrique L’iman Cissé Djiguiba, Dg : “La télévision Al Bayane compte prendre toute sa place “

Vues: 425
Lecture: 3 minutes

Depuis le mardi 12 mai dernier, la télévision Al Bayane émet sur le bouquet Canal+Afrique (le canal 208). Le directeur général du groupe média Al Bayana, l’imam Cissé Djiguiba Abdallah, a animé une conférence de presse, hier jeudi, au siège de sa structure sis dans l’enceinte de la grande mosquée de la Riviera Golf (Abidjan-Cocody), pour la présenter à la communauté nationale et internationale, mais aussi situer l’opinion sur la vision, les missions, les objectifs et la cible de cette chaîne nouvellement créée.

A l’en croire, “nous sommes arrivés à la fin d’un processus qui a commencé en 2001 avec la mise en ondes effective de la radio Al Bayana à l’issue d’une lutte assez âpre en vue d’obtenir notre fréquence radio. De 2001 à nos jours, le chemin parcouru a engagé beaucoup de volonté, d’expériences, mais nous avons aussi traversé des ombres de difficultés et d’épreuves. Radio Al Bayane a, aujourd’hui, 19 ans. 19 ans de parcours alléchant qui fait que la radio de notre groupe de média est la plus écoutée en Côte d’Ivoire”. Après cette étape, a-t-il souligné, “nous avons jugé important de passer à la vitesse supérieure après la maîtrise de tous les contours et mécanismes d’une radio”. Pour lui donc, il était temps pour nous de réfléchir à l’avènement de la télévision Al Bayane. “Nous avons procédé, en 2018, à plusieurs essais pour commencer. Ces essais, qui ont été concluants, nous ont rassuré que nous pouvons maintenant faire de façon efficiente de la télévision”, a-t-il estimé.

Tout a commencé, selon lui, par l’appel du guide suprême de la communauté musulmane en Côte d’Ivoire, le président du Cosim, Cheick Aïma, Cheick Aboubacar Fofana, le 12 mai 2018, s’engageant à créer une chaîne de télévision dédiée à la promotion des valeurs morales et spirituelles de l’Islam comme le fait depuis sa création la radio Al Bayane dont la télévision n’est que le prolongement des missions et objectifs. “Depuis le 12 mai 2020, la télévision Al Bayane est désormais une réalité et a été lancée sur le bouquet Canal+Afrique. Cela fait donc 2 jours que nous sommes opérationnels. Le Cheick Aïma a traduit en réalité le projet qu’il a nourri depuis une quarantaine d’années. Le projet de la télévision Al Bayane a suscité une importante mobilisation de fonds qui a abouti au résultat que nous venons d’obtenir, l’avènement effectif de notre télévision, aujourd’hui une réalité dans l’espace audiovisuel en Côte d’Ivoire. La télévision Al Bayane compte prendre toute sa place dans le paysage audiovisuel de notre pays et va jouer un rôle essentiel dans le processus électoral à venir”, a poursuivi le Dg Cissé Djiguiba. Qui a fait savoir que le contenu du programme de sa télévision est très varié. Avec des émissions d’éducation des téléspectateurs, beaucoup d’émissions liées à la culture, au divertissement, des émissions de santé, des émissions dédiées aux femmes, aux enfants, aux jeunes, des émissions à caractère social… Avec comme créneau : informer, former et distraire. “Nous ferons en sorte que les attentes de nos téléspectateurs soient satisfaites. Maintenant un vrai groupe de média avec une radio, une télévision, nous voulons aller plus loin avec la presse écrite et d’autres éléments qui nous permettront de servir le développement de notre pays. Et comme la radio, la télévision Al Bayane va jouer un important rôle dans la construction et la promotion de la paix. La réconciliation est un processus permanent. Nous voulons nous inscrire dans cette logique à travers notre chaîne qui aura à contribuer au développement socioculturel de notre pays. Nous ferons aussi du dialogue des religions un des volets essentiels de notre télévision. Notre télévision est la télévision de tous les Ivoiriens”, s’est-il satisfait. Tout en révélant que ce sont plus de 600 mille musulmans à travers le monde qui ont répondu à l’appel du Cheick Aïma qui a pu récolter jusqu’à un milliard de leur part. Milliard qui a permis la construction du bâtiment qui abrite la télévision avec toutes les commodités requises, l’achat de tous les équipements permettant la diffusion des émissions qui font l’ossature de la télévision Al Bayane.

L’imam Cissé Djiguiba a tenu à insisté que le démarrage effectif du programme de sa télévision est pour ce vendredi. Et d’affirmer que le partenariat qui lie sa chaîne de télévision à Canal+Afrique est de 1 an et demi renouvelable autant de foi. Mais que “dans le moyen terme, le souhait de son groupe de média est d’être sur un satellite qui va couvrir l’Europe, l’Asie, les Amériques en vue de satisfaire tous nos contributeurs disséminés à travers le monde et qui tiennent à suivre nos émissions”.

L’imam Cissé Djiguiba était entouré, au cours de cette rencontre avec la presse, du Dga du groupe Al Bayane, l’imam Daoud Koné, et d’un de ses collaborateurs, l’imam Sékou Sylla, un des responsables du groupe média Al Bayane.

Marcellin Boguy

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart