Pascal Affi N'Guessan, président du FPI, le samedi 1er août dernier au palais de la culture d'Abidjan, lors du congrès éclaté qui l'a désigné comme le candidat de son parti

Côte d’Ivoire/Présidentielle: Affi N’Guessan dénonce “la volte-face d’Alassane Ouattara”

Vues: 114
Lecture: < 1 minute

Affi N’Guessan, président du Front Populaire Ivoirien (FPI) et candidat de ce parti à la prochaine présidentielle d’octobre, a réagi aujourd’hui sur son compte twitter à l’annonce d’Alassane Ouattara de briguer un troisième mandat.

“J’exprime ma profonde consternation devant la volte-face d’Alassane Ouattara. Il choisit l’anniversaire de notre indépendance pour trahir sa parole donnée au peuple ivoirien et bafouer nos institutions, dont il est le garant. Cette décision est une insulte à tous les démocrates”, a dénoncé Affi N’Guessan.

Selon lui, “cette décision déshonore son auteur”.  Ce qui fait de “notre chère Côte d’Ivoire (…)” “une fois encore malheureusement, un contre exemple pour toute l’Afrique. Elle donne à la communauté internationale l’image d’un pays en pleine régression”, a-t-il déploré.

C’est pour lui l’occasion d’appeler implicitement le peuple souverain de Côte d’Ivoire pour faire obstacle au chef de l’Etat sortant qui se prend pour un homme providentiel. “Notre victoire dans les urnes permettra de bâtir une démocratie réelle, mature et inclusive dans laquelle il n’y aura pas d’homme supposé providentiel mais des présidents au service du peuple qui se passeront tranquillement le flambeau à l’issue d’élections apaisées”, a promis le candidat du FPI.

Coulibaly Zié Oumar

 

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart