3ème mandat d’Alassane Ouattara: La CPE invite à s’en remettre au Conseil constitutionnel

Vues: 32
Lecture: < 1 minute

La Coalition patriotique pour l’émergence (CPE)  a réagi à la polémique sur le troisième mandat d’Alassane Ouattara en appelant, le jeudi 13 août, à un  point de presse,  les uns et les autres à s’en remettre à la décision du Conseil constitutionnel. « La coalition patriotique prend acte de la décision du chef de l’Etat de se  représenter à la présidentielle à venir. Dans notre démarche, nous ne pourrions nous substituer aux instances officielles, seules habilitées à juger de la validité ou non de ladite candidature. Il revient pour ce faire au Conseil constitutionnel de dire et de faire appliquer le droit », affirmera Johnson Adiko, président de la structure.  Et de poursuivre : « Au demeurant, le président Alassane Ouattara n’est que candidat à la candidature de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, et toute personne qui se veut chantre de la démocratie et du respect des institutions étatiques, devrait se remettre à la décision à la décision de l’instance juridique supérieure mandatée à cet effet ».

Johnson Adiko a estimé que « l’opposition joue à un jeux dangereux ». « Elle montre ainsi son incapacité à proposer une alternative  crédible et attendue par l’ensemble des Ivoiriens », dira-t-il et d’ajouter « l’ère de la manipulation des peuples est passée, l’ère de la manipulation des peuples est passée, c’est à l’ère des propositions concrètes de sortir nos concitoyens de la précarité, l’ère de l’intelligence économique et du développement participatif de prendre toute la place ».

Le président de la Coalition patriotique a saisi l’occasion pour dire

ses condoléances, à la famille du feu Amadou Gon et exprimer son soutien à son succès Ahmed Bakayoko.

César Ebrokié

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart