Le défunt général Ahmed Gaïd Salah

International/Algérie: Le général Ahmed Gaïd Salah, l’homme fort du système Bouteflika est mort

Vues: 412
Lecture: < 1 minute

Le général Gaïd Ahmed Salah, le puissant chef d’état-major de l’armée algérienne est mort ce matin à l’âge de 79 ans, selon un communiqué de presse de la présidence algérienne rapporté par la télévision d’état.

Victime dans la nuit d’un malaise cardiaque, le général a été évacué en urgence à l’hôpital Ain Naadja où il est décédé ce matin. L’alerte générale a été déclenchée aussitôt déclenchée suite  à l’annonce de ce décès.

En effet, le général Ahmed Gaïd était selon les spécialistes de l’Algerie, celui qui tirait les ficelles depuis la maladie puis la démission de l’ex-Président Abdelaziz Bouteflika en avril.

La rue algérienne le huait chaque vendredi lors des manifestations contre le régime en place.

Le général Ahmed Gaid avait supervisé la période de transition qui a conduit à l’élection d’Abdelmadjid Tebboune à la présidence de la République il y a dix jours.

Le général major Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’Armée de terre, a été immédiatement nommé au poste de chef d’état-major de l’Armée  par intérim par Abdelmadjid Tebboune, l’actuel Président de la République de l’Algerie.

Coulibaly Zié Oumar 

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart