DERNIÈRES INFOS
M. Alain Bilidia Ouattara, Président du Conseil d'administration du Conseil coton-anacarde (photo d'archives)

Côte d’Ivoire/Noix de cajou: Le conseil fixe le prix du kg à 400 fcfa

Vues: 101
Lecture: 2 minutes

Le kilogramme de la noix de cajou bord champ est fixé à 400 FCFA durant la campagne 2020 qui a été lancée, aujourd’hui vendredi.

L’information a été divulguée par M. Alain Bilidia Ouattara, PCA du Conseil coton-anacarde, lors d’une conférence de presse en présence de M. Adjoumani Kobenan, ministre de l’Agriculture et du Développement rural.

M. Alain Ouattara a rappelé que le prix plancher obligatoire magasin intérieur est de 425 FCFA par kilo. Et le prix plancher obligatoire magasin portuaire est de 484 FCFA par kilo.

“Ces prix en hausse de 25 FCFA par kilo par rapport à 2019 ont été possibles grâce à un effort de réduction du Droit unique de sortie (Dus) de 7% à 5% du prix Caf. Soit 37,05 FCFA par kilo contre 50,96 FCFA par kilo en 2019”, explique-t-il.

Ce sacrifice traduit, au dire du PCA, la volonté du gouvernement de prendre en compte les difficultés de la filière constatées au cours des 2 dernières campagnes. Et s’inscrit en bonne place dans le cadre de son plan social à l’oeuvre, sur l’ensemble du pays.

La prise en compte des difficultés, à l’en croire, va se matérialiser par la répression contre tous les auteurs et complices des exportations frauduleuses des noix de cajou.

M. Alain Ouattara recommande aux producteurs de veiller à l’application du prix bord champ et à la dénonciation de tous les contrevenants.

Le directeur général du Conseil du coton et de  l’anacarde, M. Adama Coulibaly, a lui pris l’engagement de renforcer la lutte contre le trafic illicite cette campagne.

Ce parce que la campagne dernière l’opération de sécurisation des frontières avec les Forces de défense et sécurité n’a pas donné le résultat escompté.

Il prévoit une production d’au moins 800 000 tonnes de noix de cajou pour cette campagne s’il n’y a pas de fuite du produit. Contre 634 641 en 2019. Et 761 131 tonnes en 2018.

Il faut souligner notamment qu’en 2019 les prix de la noix de cajou ont connu une chute brutale et que la commercialisation a été perturbée par le manque de financement des acteurs indiens et vietnamiens pour effectuer leurs achats.

La Côte d’Ivoire est le 4ème fournisseur de l’Europe en noix de cajou. La noix de cajou arrive au 3e rang des produits d’exportation de la Côte d’Ivoire après le cacao et les produits pétroliers raffinés.

Gomon Edmond
Coordonnateur du service Economie
Quotidien ”Notre Voie”
cel 00225 05638814/ 40005710
gomned838@gmail.com
Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart