Accord de paix au Mali: l’ONU prolonge d’un an son régime général de sanctions

Vues: 269
Lecture: < 1 minute

Le Conseil de sécurité de l’ONU a prolongé jeudi selon une dépêche d’Algérie presse service (APS), pour  un an le  régime général de sanctions au Mali qui peuvent être imposées aux individus contrevenant à l’accord de paix et de réconciliation de 2015 issu du processus d’Alger.

Comme c’est le cas à l’ONU quand il s’agit d’un pays francophone, la résolution a été présentée par la France et approuvée à l’unanimité par les autres membres du Conseil de sécurité.  “Ceux qui continuent d’entraver la mise en œuvre de l’accord de paix feront face à des sanctions”, selon les propos de Mme   Anne Gueguen, ambassadrice adjointe de la France à l’ONU, rapportés par l’APS.

Ce régime de sanction instauré depuis 2017 vise contenir les personnes vivant au Mali ou pas qui contreviennent aux efforts de retour à la paix dans ce pays frappé depuis plusieurs années par le terrorisme islamique.

Pour Mme Gueguen, “ces sanctions ont permis de faire évoluer le comportement de certains au Mali. Elles ont également favorisé des progrès dans la mise en oeuvre de l’accord de paix”.

En juillet, le Conseil de sécurité de l’ONU avait ajouté cinq noms à sa liste de Maliens sanctionnés par des interdictions de voyages, dont un parlementaire local et un homme d’affaires.
Trois Maliens avaient été sanctionnés de la même mesure en décembre.

Coulibaly Zié Oumar

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart