DERNIÈRES INFOS
Le ministre Aka Aouélé, le représentant résidant de l'OMS et les autorités locales de la ville d'Adiaké.

Adiaké/Lutte contre le cancer: Les populations invitées à se faire dépister à temps

Vues: 525
Lecture: < 1 minute

La 12ème édition de la Journée mondiale contre le cancer a été célébrée, le mardi 4 février, à Adiaké, dans le Sud-Est de la Côte d’Ivoire.

C’était en présence du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Eugène Aka Aouélé, du représentant de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) dans notre pays, Jean Marie Vianet Yaméogo, du maire de la commune d’Adiaké, Yacouba Hien Sié, de plusieurs autres personnalités du ministère de la Santé et des populations.

Prenant la parole pour son mot de bienvenue, le premier magistrat de la commune, Yacouba Hien Sié, s’est réjoui du choix de sa circonscription et de la mobilisation de ses administrés.

Le coordonnateur du projet de lutte contre le cancer, Prof. Innocent Adoubi, a révélé qu’il existe plusieurs types de cancer.

Les plus fréquents, a-t-il dit, sont les cancers de l’utérus et du sein chez les femmes, et les cancers de la prostate et du foi chez les hommes.

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Aka Aouélé et le représentant de l’OMS ont sensibilisé les populations sur ce mal et les ont invitées à se faire dépister à temps.

« Il ne faut pas avoir peur du cancer. Des prises en charge existent. Mais il faut se faire dépister plus tôt, » ont-ils rassuré.

Notons que la veille, c’est-à-dire le lundi 3 février, un dépistage du cancer du sein a eu lieu à l’hôpital général d’Adiaké.

Sur 304 femmes dépistées, seulement trois signes ont été présentés. Ces trois cas ont été pris en charge par le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique.

Sam K.D

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart