Affaire Soro en Espagne: Des députés s’insurgent, le gouvernement ne se sent pas concerné

Vues: 305
Lecture: < 1 minute

Deux réactions contradictoires sur l’affaire de l’arrestation manquée de Guillaume Soro en Espagne.

Les députés de son camp, le groupe parlementaire « Rassemblement » s’insurge contre l’attitude «injuste» du gouvernement à l’égard de l’ancien leader de la FESCI, quand le gouvernement, à travers un communiqué du ministère des Affaires étrangères, dit ne pas être concerné. « Le groupe parlementaire Rassemblement élève une vive protestation et exprime son indignation devant de tels traitements à l’égard d’une haute personnalité ivoirienne. Le groupe parlementaire Rassemblement se saisit de ces problèmes et décide de formuler deux questions orales avec débats aux ministres de la sécurité et au ministre des Affaires Étrangères de Côte d’Ivoire afin de réclamer des explications et situer les responsabilités des autorités ivoiriennes », a déclaré, ce mardi 15 octobre, dans une conférence de presse, à Cocody, le député Alain Michel Lobognon.  Poursuivant, il a promis d’envoyer des missions d’informations «auprès des représentations diplomatiques en Côte d’Ivoire, des États-Unis, de l’Espagne, de la France et de l’Union Européenne afin d’inviter les autorités de ces pays à dénoncer toutes les manœuvres dilatoires en cours contre un citoyen ivoirien ».

A travers un communiqué du ministère des affaires étrangères repris par APA, le gouvernement dégage toutes responsabilités. « Le gouvernement ivoirien est en aucune manière impliqué dans cette tentative d’enlèvement » indique le document.

César Ebrokié

  

 

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart