Anne Gnahouré (OFFPI): « La situation d’Affi N’Guessan est injuste au regard du droit »

Vues: 38
Lecture: 2 minutes

La secrétaire nationale de l’Organisation des femmes militantes du Front populaire ivoirien (OFFPI), Anne Gnahouré a dénoncé la situation d’injustice de Pascal Affi N’Guessan et promis d’œuvrer pour obtenir sa libération, hier, au sortir de la rencontre entre le bureau de l’OFFPI et Angéline Kili, l’épouse du président du parti,  à sa résidence, sise à la Riviera-M’Badon. « Nous allons continuer de lutter pour que le président soit libéré. Parce que ce n’est pas normal. La situation d’Affi N’Guessan est injuste au regard du droit » a-t-elle affirmé. Et de préciser « Le président Affi n’est pas n’importe qui. Il est ancien Premier ministre. Aujourd’hui, il est député de la Nation. Et un député on ne l’arrête pas n’importe comment. Nous allons interpeller les organisations de défense des droits de l’homme pour que ses droits lui soient reconnus ».

La première responsable des femmes militantes du Front populaire ivoirien a exprimé sa solidarité à l’épouse de l’ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo, qui a vécu plusieurs jours sous blocus. Anne Gnahouré a regretté également la violation des droits d’Angéline Kili. « Nous sommes là parce que nous avons appris avec joie hier (NDLR : lundi) que le blocus a été levé. Il était normal que nous venions en tant que femmes, dire yako à une femme qui a souffert dans sa chaire. Elle a eu ses droits violés. Nous sommes là pour lui apporter noter soutien » a indiqué la patronne de l’OFFPI.

Angéline Kili a dit sa gratitude à ses hôtes. Elle a soutenu que cet élan de solidarité a contribué énormément à ce dénouement. Elle a dit son espoir de voir son époux recouvrer rapidement la liberté pour le bonheur des Ivoiriens. « J’ai espoir qu’il va nous revenir très bientôt pour se mettre au service de la politique pour le bonheur des Ivoiriens car c’est ce qu’il a choisi de faire », a-t-elle affirmé. Angéline Kili a également dit sa solidarité à Henri Konan Bedié et son épouse. Elle a salué l’ensemble des Ivoiriens qui souffrent de la situation de crise.

                                                                                                                               César Ebrokié

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart