Après le dépôt des candidatures à la CEI: Ce qui attend les candidats

Vues: 79
Lecture: < 1 minute

Quarante quatre (44) dossiers. C’est le nombre de candidatures réceptionnées par la Commission électorale indépendante (CEI), au lundi 31 août à minuit, date butoir du dépôt de dossiers conformément à la prescription de la loi. Selon la procédure, du reste confirmée par des sources dignes de foi, la CEI transmettra ce jeudi 3 septembre, l’ensemble de ces candidatures au  Conseil constitutionnel « comme lettre à la poste ». Ainsi, même les dossiers incomplets atterriront sur la table du Conseil pour examen. La CEI, expliquent, les mêmes sources n’a pas compétence pour disqualifier un candidat.

Le Conseil constitutionnel aura donc, deux semaines, à partir du jeudi 3 août, pour se prononcer. Selon des sources introduites, la décision devrait intervenir le 16 septembre, date butoir de la publication de la liste des candidats au regard de la loi. Car, la loi électorale commande que la liste des candidat soit connu 45 jours avant la tenue des élections, prévus, le 31 octobre prochain.

Le dépôt des candidatures a été ouvert le 16 Juillet. C’est Alassane Ouattara, chef de l’Etat sortant qui a été le premier à déposer sa candidature. Comme lui, Laurent Gbagbo, Henri Konan Bédié, ces acteurs présents en 2010 sont également candidats. L’ancien Premier ministre, président du Conseil régional du Moronou, et député de Bongouanou sous-préfecture, est le porte-étendard du Front populaire ivoirien (FPI).

César Ebrokié

 

 

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart