Après l’engagement de l’Etat pour une part patronale à la CMU: La Mugefci promet un panier de soins de qualité

Vues: 296
Lecture: 2 minutes

« Avec la CMU et l’appui que vient de nous être fait, la MUGEF-CI rassure tous ses bénéficiaires que la prise en charge sera durablement garantie et le panier d’offre de soins sera davantage élargi ».

C’est la réaction de Mesmin Comoé, président de la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (Mugefci) après l’annonce du Conseil des Ministres de mercredi annonçant la prise en charge de 50% des cotisations des fonctionnaires au titre des cotisations dues à la Couverture Maladie Universelle (Cmu) et aussi du paiement des trois mois de carence nécessaire avant le début des prestations prévues pour le 1er octobre prochain.

Il a animé une conférence de presse hier au siège de la Mugefci pour marquer la satisfaction et la reconnaissance de la mutuelle qu’il dirige. C’est un acte d’une « grande portée sociale » selon Mesmin Comoé. « C’est plus 4 milliards de francs d’effort financier que le gouvernement vient de consentir pour notre santé », a révélé le président de la Mugefci. Pour la première fois, le président de la Mugefci a lancé un appel aux fonctionnaires et agents de l’Etat à aller se faire enrôler dans les centres de la Cmu. « Allons-nous faire enrôler dans les centres CMU déjà ouverts à cet effet sur toute l’étendue du territoire national », a-t-il recommandé. C’est selon lui, la seule façon de bénéficier de la Cmu.

Mesmin Comoé pense que « notre instrument de solidarité ne va pas en souffrir grâce à la prise de cette décision que nous saluons ». « Ce niveau de prise en charge garanti sans compromission la bonne prise en charge et sans compromettre la pérennité de notre maison », a-t-il poursuivi.

« Nous sommes heureux. Car, pour les années à venir ce sont 6 milliards de fcfa que l’Etat va faire comme effort pour la part patronale ». Ainsi, grâce à cet effort, le « panier de soins que nous allons proposer dans le régime complémentaire obligatoire va prendre en charge l’ensemble des médicaments existants dans notre panier de soins actuel.

Nous allons même aller au-delà », a-t-il promis. D’ailleurs, il a annoncé une assemblée générale pour les prochains jours afin de faire valider le panier de soin de la Mugefci. A la dernière assemblée générale en juin, les délégués avaient refusé la validation de ce panier de soins la conditionnant à l’annonce que le gouvernement a faite mercredi.

 

Coulibaly Zié Oumar

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart