Assemblée générale bilan de la Mugefci: Mesmin Comoé annonce un excédent de 300 millions

Vues: 347
Lecture: 2 minutes

La Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (Mugefci) se porte-t-elle bien ? Selon M. Mesmin Comoé, président du conseil d’administration de cette mutuelle la réponse est « oui ».

« Pour un exercice déficitaire de plus de 2 milliards de fcfa avant notre prise de fonction ( en novembre 2017,ndlr), nos efforts ont permis d’inverser la tendance pour nous amener à un excédent de plus de 300 millions de fcfa », a révélé hier le président du conseil d’administration de la Mugefci au cours d’une conférence de presse en marge de l’assemblée générale bilan qui s’est tenue à la bourse du travail dans la commune de Treichville.

Il a été question, de faire le bilan de l’année 2018 de la gouvernance de M. Comoé en tant que président du conseil d’administration de la Mugefci. Même si on peut et doit l’associer au bilan déficitaire d’avant sa prise de fonction, puisqu’il était le premier vice-président du conseil d’administration dirigé par M. Soro Mamadou.

Pour arriver à ce qu’il présente comme un assainissement de la gestion de la Mugefci, « (…) le Conseil d’Administration a commandité un audit du système d’information et un audit général de la MUGEF-CI confiés au cabinet Deloitte. Le cabinet a mis à nu des incohérences institutionnelles notables, des dysfonctionnements très prononcés du système de management opérationnel, organisationnel, financier et comptable de la MUGEF-CI.

Le Conseil d’Administration s’est approprié les recommandations des audits et a pris plusieurs décisions urgentes notamment la nomination d’un nouveau Directeur Exécutif et la validation d’un nouvel organigramme ». Ce qui a permis de mettre en place la Carte Unique et Intelligente (un moyen d’identification des bénéficiaires et d’accès aux prestations de la Mugefci) dont plus de 40 mille cartes ont déjà été produites sur 122 mille de dossiers de demande traités. Et aussi l’augmentation du niveau des prestations de 2 millions de bons l’année dernière à 2,250 millions.

Toutefois, le régime complémentaire Ivoir’Santé (l’assurance complémentaire de la Mugefci) est selon lui toujours déficitaire même si « les clignotants sont passés du rouge à l’orange ».

 

Coulibaly Zié Oumar

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart