Assurance : Deux entreprises ivoiriennes se mettent ensemble

Vues: 209
Lecture: 2 minutes

Comment rapprocher les produits d’assurance auprès des populations les plus économiquement faibles ?

C’est le pari que veut révéler M. L’Zaud Firmin Diomandé, Président directeur général de la L’Zaud Holding en proposant des produits d’assurance adaptés par exemple au besoin en santé des paysans. Vendredi dernier, au Plateau, il a signé une convention de partenariat avec M. Joseph Makambo, directeur général de la Loyale Vie.

Le premier est un est un courtier qui va jouer les intermédiaires entre la maison d’assurance et les populations. Et le second est un assureur qui dispose de plusieurs produits d’assurance.

« La disponibilité, la rapidité et la fiabilité sont les maîtres mots de l’animation de courtage que nous voulons avoir avec vous », a indiqué M. Joseph Makambo. Selon lui, l’union entre leurs deux structures ne doit pas se faire « avec des regrets » et « un dol ». Mais, dans la « transparence et la franchise ».

Makambo est allé plus loin en conseillant à son nouveau partenaire de ne pas rester que du courtage. « Allez à l’international. La Côte d’Ivoire est le premier marché de la Cisma. Les autres viennent ici mais nous n’allons pas chez eux. Il faut y aller ».

Message compris cinq sur cinq par M. Diomandé. Puisqu’il a promis de s’atteler « à travailler pour vous donner satisfaction ». Son groupe d’entreprises entend dynamiser les aspirations économiques et commerciales des Ivoiriens. Les objectifs au niveau de “notre entreprise d’assurance qui fait partie de notre groupe d’entreprises, est de combler le déficit que nos parents rencontrent en matière d’accès au crédit et à l’épargne“. “Nous voulons, a-t-il poursuivi, proposer des produits à tous ceux qui ne sont pas bancables et qui aujourd’hui, sont dans des situations de précarité ».

C’est pourquoi, « j’ai pensé à créer une société de courtage avec des partenaires pour mettre un produit en place à l’intention des paysans. Etant donné que nous sommes aussi dans l’agriculture ». Notamment des produits de santé qui seront adressés aussi aux artisans.

 

Coulibaly Zié Oumar

 

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart