Attaque de sa résidence de Bongouanou /Affi N’Guessan : « Les miliciens entretenus par le petit frère d’Alassane Ouattara sont à la base »

Vues: 30
Lecture: < 1 minute

Pascal Affi N’Guessan accuse ouvertement, la milice entretenue par Ouattara Téné Brahima alias photocopie, le frère cadet du chef de l’Etat, d’être à la base de l’attaque de sa résidence de Bongouanou, le samedi 17 octobre dernier.  Il a fait cette accusation, hier dimanche, en marge, de la rencontre avec la délégation ministérielle de la CEDEAO, à la résidence du président Bédié, à Cocody. « Les informations concordantes nous indiquent qu’ils s’agit de miliciens qui sont entretenus par le petit frère du chef de l’Etat qui seraient regroupés à l’hôtel Sebroko, qui seraient mis en mission pour agresser les leaders de l’opposition qui les gênent. Ils fonctionnent un peu comme les encadrons de la mort », a soutenu l’ancien Premier ministre, en réponse à une question de la presse.

Poursuivant, le président du conseil régional du Mronou a tenu le chef de l’Etat responsable de la situation de tension actuelle a causée deux morts à Bongouanou. « Moi-même j’ai été informé qu’ils étaient en mouvement et il fallait qu’on prenne  les dispositions. Malheureusement nos camarades n’ont pas été alertes. Certain mêmes disaient qu’ils devaient venir ici à Abidjan. Même si des jeunes de la région sont associés, c’est d’abord des miliciens partis d’Abidjan. C’est un régime qui a dépassé le stade de fonctionnement normal de l’Etat.  Ce régime est maintenant dans une logique de tyranie. Ces deux morts enregistrés sont à mettre au passif de M.Alassane Ouattara dans sa volonté de tyranniser le peuple et lui imposer sa domination ».

                                                                       C.Ebrokié

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart