Attribution de la carte Cijp : La demande de la carte Cijp 2020 se fera sur une plateforme numérique

Vues: 329
Lecture: 2 minutes

La Commission paritaire de la carte d’identité de journaliste professionnel et de professionnel de la Communication (Cijp) a organisé, le mardi 24 septembre, à son siège sis à Abidjan-Plateau, la séance solennelle d’ouverture de la session ordinaire d’attribution de la carte Cijp.

A cette occasion, le président de cette commission, Abdoulaye Villard Sanogo, dans son allocution, a porté à la connaissance de tous les journalistes et professionnels de la Communication que la demande de la carte Cijp 2020 se fera sur la plateforme baptisée ”Cijp/Ape” via le site www.communication.gouv.ci. “Elle est obligatoire”, a-t-il insisté. Puis de soutenir que “la Cijp entame sa nouvelle saison à la veille d’une année électorale où la presse aura à jouer encore sa partition“. Déjà, a-t-il fait savoir,  on constate une effervescence sur la scène politique abondamment relayée par la presse. A l’en croire, à mesure qu’on approchera des échéances électorales, la Cijp observera attentivement la collecte et le traitement des informations par les journalistes.

Par ailleurs, il a assuré au représentant du ministre de la Communication et des Médias, Miézan Ezo (directeur de cabinet adjoint du ministère), que la Cijp entend pleinement accomplir sa mission d’assainissement du secteur en ne délivrant, comme de coutume, la carte qu’aux vrais professionnels de l’information.

Avant de déclarer ouverte la session ordinaire d’attribution de la carte Cijp 2020, Miézan Ezo, qui a souhaité que la communication autour de l’usage de la plateforme Cijp/Ape soit accentuée à l’endroit de la population pour une meilleure compréhension de ce précieux outil, a livré le message de son mandant, Sidi Tiémoko Touré.  “Cette plateforme qui constitue le système national de gestion numérique de délivrance de la carte Cijp et d’accréditation de la presse étrangère s’inscrit résolument dans le grand projet de maturité numérique mené par l’Etat de Côte d’Ivoire en vue de moderniser son administration. Elle est donc votre outil de travail. Elle contribuera, à n’en point douter, à un changement qualitatif des prestations en matière d’accréditation des journalistes et professionnels de l’administration”, a indiqué Miézan Ezo.

Il est revenu à l’informaticien de la Cijp, Ernest Diby, de présenter la plateforme Cijp/Ape.

Marcellin Boguy

 

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart