Bouaké : Les étudiants exposent leurs difficultés au ministre Mabri Toikeusse 

Vues: 354
Lecture: < 1 minute

Pour sa première visite officielle à Bouaké comme ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, l’amphithéâtre C du campus 2 de l’université de Bouaké s’est trouvé trop exiguë pour accueillir, vendredi dernier, Albert Mabri Toikeusse.

Prenant la parole au nom des étudiants, Traoré Karamoko a exposé leurs difficultés. « Nous souffrons de l’insuffisance d’amphithéâtres et de salles de travaux dirigés. Cela allonge la durée de l’année académique. Les étudiants ne bénéficient pas de bibliothèque et de salle multimédia. Plusieurs fois annoncés dans un contexte LMD, le Wifi reste encore un rêve qui tarde à se réaliser », a-t-il affirmé.

Puis, de poursuivre : « les résidences universitaires sont devenues comme une goutte d’eau dans la mer. Les étudiants vivent dans la peur. En face du campus 1, nous avons le camp Génie et en face du campus 2, nous avons le camp pénal. Nous déplorons des cas de viols d’étudiantes par des chauffeurs de taxis motos », a fait savoir Traoré Karamoko.

Face à ces problèmes Albert Mabri Toikeusse a indiqué qu’il est venu toucher les réalités de Bouaké afin de trouver une solution.

 

Adama Kouakou

Correspondant de Bouaké

 

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart