Burida: Le ministre Bandaman suspend la Dg et le Pca

Vues: 242
Lecture: < 1 minute

Le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman, a suspendu, le mercredi 17 juillet, de leurs fonctions la directrice générale du Bureau ivoirien du droit d’auteur (Burida), Irène Assa Vieira, et le président du Conseil d’administration du Burida, Séry Sylvain. Par une mesure conservatoire.

Motivant cette décision qu’il a prise en accord avec le gouvernement, le ministre a fait savoir qu’il les a suspendus “en raison des tensions persistantes au Burida qui mettent en péril la vie de la société, et suite à l’audit commandité par l’Inspection générale de l’Etat (Ige) qui met en évidence de nombreuses faiblesses dans la gouvernance de la Maison”.

 

Par ailleurs, il a invité le Conseil d’administration à procéder, dans la même veine, à la désignation d’un nouveau président en son sein tout en nommant le directeur juridique du Burida, M. Serges Akpatou, directeur général par intérim. Toutefois, le ministre a relevé que ce dernier aura à gérer les affaires courantes. Maurice Bandaman a, en outre, annoncé que “les comptes du Burida sont mis sous scellé”.

Pour finir, appelant les artistes et les sociétaires du Burida au calme et à la cohésion pour sauvegarder les acquis et les avancées de leur maison commune, il a révélé que le ministère de la Culture et de la Francophonie prendra toutes les dispositions urgentes pour la continuité régulière de la société.

Marcellin Boguy 

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart