Conférence du fond mondial: Pari réussi pour Emmanuel Macron

Vues: 45
Lecture: 1 minute

Allons-nous accélérer le mouvement contre ces maladies ou relâcher notre vigilance ? C’était la question au centre des conversations de la 6ème conférence de reconstitution des ressources du fonds mondial qui a pris fin ce jeudi 10 octobre à Lyon, en France.

Cette 6ème conférence est initiée par la France est  présidée par, Emmanuel Macron. Il a indiqué son intention d’amener les chefs d’Etat et de gouvernement présents à faire parler leur coeur: « Je ne laisserai personne sortir de cette pièce ou quitter Lyon tant que les 14 milliards n’auront pas été obtenus », a-t-il avancé.

Après avoir annoncé une augmentation de 15% au fonds mondial pour éradiquer la tuberculose, le sida et le paludisme à l’horizon 2030, Emmanuel Macron a précisé plus tard que la France contribuera à hauteur de 60 millions complémentaires.

Les donateurs se sont engagés et ont légèrement dépassé à 14,02 milliards de dollars selon Peter Sands, directeur exécutif du fonds.

La France maintient ainsi son rang de deuxième contributeur historique du Fonds mondial avec une augmentation de 20%. Un chiffre décevant pour certaines associations telles que le collectif de douze organisations, dont Aides, Oxfam, Solidarité Sida ou Sidaction, réclamait « une augmentation d’au moins 25 % » selon le site le Quotidien.

La conférence de reconstitution des ressources est organisée tous les trois ans.C’est le lieu pour le fonds mondial d’enregistrer des promesses de dons pour mettre fin aux épidémies de sida, tuberculose et paludisme d’ici 2030. Ce qui aidera à sauver 16 millions de vies et permettra d’éviter 234 millions d’infections d’ici à 2023.

 M.C.B. (Stagiaire)

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart