Conférence publique/ Abdoulaye Sanogo (Dg de Notre Voie): « L’Afrique a plus besoin de socialiste »

Vues: 72
Lecture: 2 minutes

Le Directeur général de la Refondation S.A, Abdoulaye Villard Sanogo, a déclaré, le samedi 2 novemebre, à une conférence, au siège du Front populaire ivoirien (FPI), à Cocody, que « L’Afrique a besoin plus de socialiste » que les autres continents.

Se prononçant sur «  l’origine de la Gauche et le Droite » à l’invitation du Mouvement des jeunes pour la Bagoué pour  le FPI (MOJEB-FPI), le patron du quotidien Notre Voie a soutenu qu’au regard des problèmes du continent, les populations africaines ne peuvent être à l’aise que dans un régime socialiste.

Abdoulaye Villard Sanogo a expliqué que le socialisme prône la solidarité, l’humanisme la justice et la liberté. Ces valeurs sont, selon lui, précieuses, en ce qu’elles apportent des réponses concrètes aux problèmes des africains. A cet égard, il a indiqué qu’il est inadmissible qu’un régime ne redistribue pas équitablement les fruits de la croissance. Le conférencier s’est interrogé sur le fait que les Ivoiriens se plaignent de leurs conditions sociales, alors que la Côte d’Ivoire est créditée d’une croissance économique continue de d’environ, 8% depuis près de dix. Le Directeur général a estimé que c’est une preuve que les questions sociales ne sont pas forcément la priorité chez les tenants actuels du pouvoir.

Comparant, le régime Ouattara au régime Gbagbo, le conférencier a fait remarquer que la différence est nette. « Laurent Gbagbo a dit donnez-moi le pouvoir pour que je vous le rende…Il a changé la situation des paysans », a-t-il avancé. L’invité du MOJEB-FPI a souligné que toutes les structures de gestion des filières Café et Cacao étaient aux mains des paysans.  Poursuivant, il a évoqué le projet de l’Assurance Maladie universelle, qui n’est pas allé au bout, en raison de la crise. Autre remarque importante faite par Abdoulaye Villard Sanogo, la liberté d’opinion et d’expression. Une réalité tangible et palpable sous le pouvoir  Gbagbo. Le conférencier a rappelé également que c’est Laurent Gbagbo qui a décroché les enseignants après la mesure injuste du raccrochage.

Sur l’histoire de la Gauche et la droite, il a fait savoir que c’est une conception française qui a été reprise dans le monde. La Droite, dira-t-il, désigne ceux qui étaient à la droite du roi, pendant la constituante (post-révolution) et la Gauche,  ceux qui étaient à la gauche. Le patron de Notre Voie a relevé que la droite symbolise le conservatisme tandis que la Gauche, le progrès.

En marge de la conférence, Traoré Yegoman a été élu président du MOJEB-FPI. Il a promis de redynamiser le FPI dans la Bagoué. Konaté Navigué, Vice-président du FPI a exhorté les jeunes à s’armer de courage pour réussir leur parcourt politique.

Des échanges entre le conférencier et les jeunes ont permis aux uns et aux autres de mieux cerner la thématique.

César Ebrokié

 

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart