Coopération ivoiro-allemande: Ce que  l’Allemagne projette

Vues: 46
Lecture: 1 minute

La coopération ivoiro-allemande a amorcé une nouvelle ère, depuis le vendredi 11 septembre, avec  la relance des discussions intergouvernementales. Suspendues en 2002, la reprise des négociations a permis aux deux parties de passer en revue la coopération bilatérale puis de faire des projections.

A la clôture des travaux, Ronald Meyer, directeur de la Division 202 Sahel, Afrique de l’Ouest, chef de la délégation allemande a exprimé sa satisfaction par rapport aux décisions prises. Relativement au prochain sommet du G20 auquel prendra part le chef de l’Etat, il a indiqué que les négociateurs allemands présenteront les perspectives de l’économie ivoirienne, à l’ensemble des pays du G20 pour susciter leur intéressement. Entre autres secteurs qui intéresseraient les allemands, le développement des énergies renouvelables, la transformation des matières premières en produits semi-finis ou finis. L’Allemagne, a précisé le chef de délégation, compte maintenir son encrage dans les domaines comme ceux de la biodiversité où elle est déjà présente. A cet égard, Ronald Meyer a souligné que son pays a engagé des projets pour la réhabilitation de certains parcs et réserves nationales.

Ronald Meyer a expliqué que l’ouverture dans les mois et les semaines à venir, d’un bureau économique permettra de booster de façon sensible  les échanges.

Daouda Diabaté, le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères s’est réjoui du bon déroulement des travaux.

 César Ebrokié

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart