Afflux de la population aux caisses du supermarché Socoprim à la Riviera Palmeraie

Coronavirus: la psychose pousse des Ivoiriens à dévaliser les supermarchés

Vues: 134
Lecture: 2 minutes
La psychose populaire du Coronavirus a véritablement déclenchée dans la journée d’hier un assaut des supermarchés et des grandes surface du district d’Abidjan.
Aucune raison ne peut expliquer ce déferlement dans les supermarchés que la peur d’un éventuel confinement total du fait de la circulation du Covid-19.
Au supermarché Socoprim à la Rivière Palmeraie (route Bingerville), on se bouscule pour des sacs de riz, des bidons d’huile et plusieurs autres produits alimentaires.
Les chariots étaient à raz bord. On achète surtout sans compter parfois en grande quantité pour plusieurs mois.
” Nous prenons toutes nos dispositions  en cas de mesure qui nous demandera de rester chez nous à la maison. Car, nous ne savons pas quand la pandémie Covid-19 va prendre fin surtout avec ces nouveaux cas de contamination en Côte d’Ivoire “, a indiqué Carine N’Guessan, assistante de direction dans une société de la place.
Cet empressement de la population a provoqué un gros embouteillage au niveau de Socoprix ( route Bingerville) au grand désagrément des automobilistes. Même effervescence à d’hypermarchés Sococcé aux 2 plateaux à Cocody, à Cap Nord ( Riviera 9 kg). La peur des prochains jours dans l’hypothèse d’une propagation générale du Covid-19.
les allées de l’hypermarché Socoprim
Selon certaines personnes qui ont voulu garder l’anonymat,  ils ont observé toujours hier,  la fermeture de certains restaurants au Plateau, en raison du convid-19.  D’autres restaurants  ont vu leur fréquentation diminuer. Les gens  ont, en fait, préféré se rendre en plein milieu de mois, dans les super et hypermarchés pour anticiper  des  dépenses qu’ils avaient l’habitude de faire en début de mois.
 “Chéri tu sais, il ne faut pas qu’on ait plus à manger à la maison “, raconte une dame, au téléphone sans doute à son mari. Elle était entrain de prendre des boîtes de conserve de légumes et de l’huile.
Naturellement, cet afflux de clients est  une aubaine  pour ces grandes surfaces qui voient l’activité de leurs supermarchés accroître soudainement.
Le Conseil national de sécurité tenue lundi en présence du Chef de l’Etat ivoirien,  a pris un train de mesures en vue de contrôler  la pandémie du Covid-19 en Côte d’Ivoire.  Il s’agit de la fermeture des établissements scolaires et universitaires pour une durée de 30 jours, l’interdiction des salutations manuelles, des accolades et embrassades. La consommation de la viande de brousse, la fermeture des boîtes de nuit, des cinémas et des lieux de spectacle pour une durée de 15 jours …
Christian Tiony
(stagiaire)
Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart