(Côte d’Ivoire) Après l’Assemblée nationale : la réforme de la Cei sur la table du Sénat

Vues: 307
Lecture: < 1 minute

Le gouvernement a fait adopter, lundi, sa nouvelle Commission électorale indépendante (Cei) par l’Assemblée nationale réuni en plénière. Le projet de loi portant recomposition de la Cei a recueilli 129 voix pour, 78 voix contre et une abstention.

Les groupes parlementaires de l’opposition, dont le Pdci-Rda, n’ont pas manqué de réaffirmer leur désapprobation face à la volonté du pouvoir d’établir une nouvelle Cei contraire à l’arrêt de la Cour Africaine des droits de l’homme et des peuples (Cadhp) du 18 novembre 2016, qui exige la mise en place d’un organe électoraléquitable et impartial.

« Il est évident de constater, avec regret, que ce projet de loi n’est pas consensuel puisque le seul accord scellé entre le gouvernement et quelques organisations qui ont participés aux négociations et qui stipulait que le président de la république et le ministère de l’intérieur ne seraient pas éligible, n’a pas été respecté », a expliqué Maurice Kakou Guikahué, le président du groupe parlementaire Pdci-Rda lors de son vote.

La nouvelle Cei sujette à d’innombrables critiques sera exposée à l’examen des sénateurs ce jeudi 1er août.

 

Marie Axelle Tano

(Stagiaire)

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart