Professeure Didi-Kouko Coulibaly Judith (au centre) et les signataires de la convention de partenariat

Côte d’Ivoire/Cancer: le CNRAO innove dans le traitement du cancer du sein

Vues: 45
Lecture: 2 minutes

De nouvelles conventions de partenariats ont été signées par le Centre national d’oncologie médicale et Radiothérapie Alassane Ouattara (Cnrao), le Rotary Club d’Abidjan Atlantis et le Centre hospitalier universitaire (Chu) de Cocody.

C’était, le lundi 5 octobre dernier dans les locaux dudit centre situé dans la commune de Cocody. Les trois structures ont décidé d’unir leur force pour engager une lutte efficace contre le cancer du sein durant tout le long de ce mois en cours. La directrice du Crao, Professeure Didi-Kouko Coulibaly Judith a révélé à son auditoire que le cancer n’est plus une fatalité. «Le cancer de sein découvert tôt peut se guérir en 9 cas sur 10. L’ablation du sein n’est plus une obligation. L’espoir est donc permis », a-t-elle soutenu d’entrée.

L’occasion a été bonne pour elle d’adresser ses remerciements aux acteurs de la convention de partenariats. Mais surtout de lever un coin de voile sur la trichologie et les soins d’esthétiques de qualité dont dispose son centre pour faire disparaître les séquelles de la maladie. Une raison suffisante selon elle pour les patientes de ce mal de garder espoir.

La signature des conventions a été marquée par un appui financier du Rotary Club d’Abidjan Atlantis au Cnrao. L’annonce a été faite par le président de cette structure Habib Sanogo. «Nous sommes au lancement d’octobre Rose en vue de soutenir le Cnrao avec un don symbolique d’une valeur de deux millions de FCFA. Ce don marque le début d’un partenariat entre le Cnrao et le Rotary Club d’Abidjan Atlantis» a-t-il expliqué. Et d’ajouter : « Nous avons décidé d’unir nos forces à vos côtés en nous engageant aussi dans la lutte contre le cancer du sein. La tâche n’est pas facile certes, mais grâce à l’action des hommes de bonne volonté et au progrès constant de la science des lueurs d’espoir sont permises ».

La fin du mois d’octobre ne sonnera pas la fin du partenariat entre le Cnrao et le Chu d’Angré. L’assurance a été donnée par le directeur de cette structure sanitaire, Gueye Drissa. «Au-delà du mois d’octobre, nous allons signer une autre convention. Elle sera cette fois-ci plus pérenne avec des tarifs préférentiels allant au-delà de la mammographie. Il s’étendra au scanner, à l’IRM et aux autres examens. Le Chu d’Angré participera ainsi dans le cadre du partenariat public-public à la prise en charge des malades du cancer » a-t-il promis.

La signature des conventions s’est faite en présence du Dr Ablé Ekissi Ambroise. Il représentait le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Dr Eugène Aka Aouélé. Des patientes touchées par le cancer du sein et suivies par le Cnrao étaient aussi de la partie. Leurs témoignages et leur ballet artistique ont été fortement appréciés par le public.

Doumbia Namory    

                                                                                

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart