Côte d’Ivoire/CNI: Le ministre Diakité annonce une augmentation des sites d’enrôlement

Vues: 278
Lecture: 2 minutes

Le gouvernement ivoirien face à la bronca suscité par le faible nombre de sites d’enrôlement pour l’obtention des cartes nationales d’identité (Cni) biométrique, a finalement réagi. Mercredi après le Conseil des Ministres, Diakité Sidiki, Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation a annoncé jusqu’au 15 mars prochain 4000 kits d’enrôlement actifs pour booster la capacité d’identification des 11 millions d’ivoiriens concernés par l’opération.

« En termes de perspectives, en plus des 300 kits activés et qui sont fonctionnels, nous avons en prévision, cela à partir de vendredi 28 février prochain (demain, ndlr), d’activer 344 kits supplémentaires. Cela va doubler la capacité d’enrôlement, qui passera à 646 kits activés sur toute l’étendue du territoire national. Quelques jours plus tard, notamment le jeudi 6 mars prochain, 400 autres kits seront activés pour donner le chiffre de 1046 kits activés sur l’ensemble du territoire national. (…) A partir de 6 mars 2020, la capacité de production des cartes sera multipliée par trois. Mais mieux, le 15 mars prochain, en plus de ces 1046 kits actifs, un millier d’agents sont en ce moment en formation et seront opérationnels, pour porter le nombre de kits activés à 2000 sur le terrain », a détaillé le ministre.

Selon lui, avec le renforcement du dispositif d’enrôlement qui est annoncé, « nous couvrirons les 108 départements que compte le territoire national, les 33 régions mais aussi les 475 sous-préfectures fonctionnelles et dans les sous-préfectures créées non fonctionnelles. Nous aurons donc dans les 509 circonscriptions administratives créées et dans les 201 communes des kits d’enrôlement fonctionnels ».

Diakité Sidiki s’est voulu encore plus rassurant en annonçant à partir du 15 mars, « 2000 kits nomades » qui seront mis en circulation. Ces kits, à l’en croire, « vont permettre  l’enrôlement des pétitionnaires sur leurs lieux de travail, sur les marchés, dans les universités et supermarchés ».

Sur les ondes, ce matin de Radio France Internationale (RFI), le ministre ivoirien en charge de cette opération d’enrôlement grandeur nature, a rassuré que l’opération d’identification pour l’obtention de la Cni biométrique, est illimitée. Contrairement à une rumeur qui faisait croire qu’elle était limitée à trois mois à compter de sa date de lancement, le 17 février dernier. Par conséquent, selon lui,  les gens n’ont pas besoin de se rendre dans les centres d’enrôlement dès 4h ou 5 h du matin. Ils ont, a poursuivi le ministre Diakité, tout le temps pour se faire enrôler et recevoir leur Cni en 45 jours. Wait and see.

Coulibaly Zié Oumar

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart