Côte d’Ivoire / Conflit inter ethnique : Le Médiateur de la République à Béoumi

Vues: 331
Lecture: < 1 minute

Le Médiateur de la République de Côte d’Ivoire,  Adama Toungara, s’est rendu à Béoumi le 14 juin. Il est allé saluer les victimes du conflit inter ethnique entre Baoulé et malinké des 15,16 et 17 mai dernier et qui a fait 14 morts. Puis, il a réconforté les familles endeuillées et enfin il a pris le pool de la situation sécuritaire.

Devant les autorités traditionnelles, religieuses, politiques et administratives, Adama Toungara a demandé que tous ceux qui attisent la haine et la vengeance arrête, pour définitivement vivre en quiétude. « Dans les conflits de Zouan-Hounien, tout comme celui d’ici, les populations n’ont pas hésité à indexer certains hommes politiques.

C’est le lieu pour moi d’interpeller les politiques et certains chefs traditionnels sur leurs comportements et paroles. Evitons de tomber  dans  la politique, les paroles qui blessent. Evitons les attitudes qui peuvent humilier l’autre.

Car les paroles blessantes ou les attitudes humiliantes fragilisent le tissu social des villes, villages et campements.

Le débat politique ne doit pas être une foire aux injures ou au dénigrement systématique. Les hommes politiques doivent être des éclaireurs pour nos populations et non ceux qui sèment la division et la haine entre les communautés », a-t-il insisté.

Quant au maire de Béoumi, Jean Marc  Kouassi, il a appelé à la libération des 22 personnes arrêtées, car cela pourraient freiner l’élan de paix et de cohésion entrepris par les autorités.

 

Adama KOUAKOU

Correspondant permanent dans le Gbêkê

 

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart