Adjoumani Kouassi, Ministre de l'agriculture ivoirien (photo d'archives)

Côte d’Ivoire/Désobéissance civil: Adjoumani Kouassi promet que “la paix et l’ordre seront maintenus”

Vues: 57
Lecture: 2 minutes

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Adjoumani Kouassi, porte-parole du RHDP, ce samedi 3 octobre 2020, à la cérémonie de clôture de la 7ème édition de la Journée nationale du cacao et du chocolat (Jncc), à la Fondation Félix Houphouët Boigny,  à Yamoussoukro, a prévenu que l’ordre et la paix seront maintenus.

Il n’a pas manqué de se prononcer sur le processus de désobéissance civile initié par l’opposition ivoirienne.

Selon lui, des individus s’apprêtent à bloquer le pays et créer le chaos. “Nous prions les producteurs de ne pas les suivre car le gouvernement prendra des dispositions utiles pour maintenir l’ordre afin que vous puissiez commercialiser vos produits”, a-t-il recommandé.

Lors de la conférence de presse qui a suivie la cérémonie de clôture des Jncc, à la salle Vip de la Fondation Houphouët Boigny, Adjoumani Kouassi, a demandé aux producteurs de ne pas se fier aux déclarations relatives à la désobéissance civile qui, à l’en croire, sont de nature à déstabiliser la Côte d’Ivoire. Pour lui, le désordre empêche d’évacuer les produits périssables en faisant allusion aux manifestations qui ont suivies l’annonce de la candidature du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, 6 août 2020. “La Côte d’Ivoire perd parce que ce sont des produits périssables”, s’est-il indigné.  Et de conclure: “Quand on n’est pas content, on ne va pas casser les commissariats, frapper les forces de l’ordre. Mais il faut plutôt manifester autrement. Il faut mettre fin aux soulèvements”, exhorte-t-il.

Le programme du processus de désobéissance civile qui est enfin connu a débuté, le jeudi 1er octobre dernier. Du 1er au 9 octobre inclu, il y a des tournées éclatées d’information, de sensibilisation et de mobilisation, à l’endroit des militants sur toute l’étendue du territoire ivoirien. Le 10 octobre prochain, il y a un meeting au stade Félix Houphouët Boigny, au Plateau, etc.

Gomon Edmond, envoyé spécial à Yamoussoukro

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart