Côte d’Ivoire / Gagnoa : De graves révélations sur le Chr

Vues: 619
Lecture: < 1 minute

Beaucoup reste à faire pour le bon fonctionnement du Centre hospitalier régional (CHR) de Gagnoa. Un tableau sombre des maux qui minent cet hôpital a été mis en exergue le 5 juin dernier. C’était à l’occasion du procès de deux agents de l’établissement sanitaire poursuivis pour non-assistance à personne en danger, puis pour homicide involontaire.

Lors des débats, il a été révélé que le Chr de Gagnoa ne dispose que d’un seul brancardier. Aux urgences, il n’y a pas de téléphone fixe pour joindre le médecin-chef au cas où ce dernier n’est pas à son bureau. En plus de cela, il n’a pas de médicaments de premières nécessités. Pour le transfert d’un malade de cet hôpital dans une autre structure sanitaire de la ville, le patient et ses parents sont mis à contribution. Le montant oscille entre 2000 F Cfa et 5000 F Cfa.

En cas de panne du matériel technique au bloc-operateur, les malades sont priés oralement d’aller ailleurs sans le moindre document de sortie d’un médecin, encore moins d’un infirmier.

L’inspecteur d’éducation spécialisée ne dispose pas de budget pour faire face aux problèmes posés par des malades nécessiteux.

Le ministère de la santé devrait penser à la modernisation du Chr de Gagnoa et à y mettre de l’ordre pour qu’il cesse d’être perçu comme un mouroir par les uns et les autres.

Doumbia Namory

Correspondant permanent dans la région du Goh

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart