Côte d’Ivoire / Gastronomie : 90% de la viande de porc importés

Vues: 574
Lecture: < 1 minute

La demande de la viande de porc devient forte en Côte d’Ivoire. Mais la production ou l’offre, au plan national, reste insignifiante selon des professionnels de la filière.

« La Côte d’Ivoire compte environ 1000 éleveurs. Le besoin en consommation est de 60 000 tonnes pour une production ou estimée à 6 000 tonnes. Ce qui représente 10% de l’offre nationale », révèle notre informateur. Celui-ci fait remarquer que 90% de la viande de porc consommée en Côte d’Ivoire provient de l’importation, notamment de l’Europe et de la Chine.

Selon notre interlocuteur, la viande de porc fournie par les éleveurs locaux est de qualité par rapport à celle venue de l’étranger. « La viande importée est appelée 5ème quartier parce qu’elle devrait être jetée. Les pattes, les intestins et la tête constituent les déchets ou les abats »

 Egrenant les difficultés que rencontrent les éleveurs, notre source déplore le fait que les banques refusent de financer l’élevage en Côte d’Ivoire.

A en croire certains professionnels, les aliments de qualité et de quantité, les bâtiments, les produits vétérinaires et la génétique constituent un coup que les éleveurs ont du mal à supporter sans l’apport des banques.

 

Benjamin Koré

 

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart