Côte d’Ivoire/ Mesmin Comoé : « Si le gouvernement ne fait rien, je sais ce que je vais faire »

Vues: 205
Lecture: 2 minutes

La Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (Mugefci) a encore appelé jeudi au cours de son assemblée générale, l’Etat de Côte d’Ivoire à payer sa contribution patronale dans la prime des fonctionnaires pour la Couverture maladie universelle (Cmu).

  1. Mesmin Comoé, président du conseil d’administration a affirmé que cette contribution de l’Etat est essentiel pour la survie de la Mugefci. « On ne peut pas mettre en place un système de couverture maladie universelle pour optimiser les prises en charge et dégrader en même temps les prises en charge existantes », a-t-il dénoncé.

Si une telle éventualité se produisait a-t-il poursuivi, « la Côte d’Ivoire serait le premier pays où l’Etat employeur ne contribue pas à la prise en charge médicale de ses employés ».

En fait, M. Comoé demande que l’Etat s’engage sur deux choses avant la mise en œuvre de la Cmu [les premières cotisations sont annoncées pour bientôt] : d’une part que l’Etat de Côte d’Ivoire s’engage à prendre en charge les trois mois de carence (juillet-août-septembre) imposés par la Cmu et d’autre part que le même Etat s’engage comme l’a fait le patronat ivoirien ( qui s’est engagé à prendre 50% de la prime d’assurance Cmu qui est à 1000f/mois) à contribuer au paiement de la prime mensuelle de la Cmu.

« Je le répète et j’insiste, lorsque la Mugefci va supporter les cotisations Cmu, le reliquat ne sera pas suffisant pour maintenir le niveau actuel de prise en charge », a-t-il soutenu. Des discussions sont en cours avec le gouvernement pour trouver une solution à cette exigence de la Mugefci. Que fera Mesmin Comoé si l’Etat ne réagit pas positivement ? « En tant que président de la Mugefci, je ne sais pas ce que je ferais. Mais en tant que responsable syndical, je sais ce que je vais faire », a-t-il répondu à la question d’un journaliste au cours d’une conférence de presse en marge de l’assemblée générale.

Le président du conseil d’administration de la Mugefci a lancé un appel à la mobilisation de l’ensemble des syndicats de la Fonction Publique.

Coulibaly Zié Oumar

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart