DERNIÈRES INFOS
M. Kafana Gnenin Sitionni (en gris au centre) entouré de ses collaborateurs

Côte d’Ivoire/ONECI: Le Directeur général promet de nouveaux salaires

Vues: 657
Lecture: 2 minutes

M. Kafana Gnenin Sitionni, nouveau directeur général de l’Office national de l’état civil et de l’identification (ONECI) ex-Office national d’identification (ONI) a promis mardi au cours d’une cérémonie d’échanges de voeux du nouvel an avec son personnel au forum, un site de l’ONECI au Plateau, une nouvelle grille salariale aux 628 agents de sa structure.

Dans une ambiance de fête avec un orchestre, M. Kafana rencontrait pour la première fois ses collaborateurs venus en grand nombre depuis sa prise de fonction officielle le samedi 21 décembre dernier.

Pour une première, face aux inquiétudes exprimées par le syndicat des agents de l’ONECI, le nouveau directeur général s’est voulu rassurant.

« Je tiens à vous rassurer qu’il n’y aura pas de chasse aux sorcières », a-t-il rassuré d’emblée après avoir écouté les craintes de licenciement et les points de revendications du syndicat présentés par M. Koné Jules, le secrétaire général et les activités de la mutuelle AMAO présentées par M. Botty Trah Augustin qui en est le président. Mieux, le directeur général a promis  « une nouvelle grille salariale de l’ONECI » qui selon lui « est plus compétitive et attrayante que celle de l’ONI ». Une déclaration accueillie avec plusieurs slaves d’applaudissements appuyées.

Sur « la question des avancements, nous nous attellerons à nous conformer aux textes des agents d’exécution ». Et « pour ce qui est des nominations en interne, je puis vous assurer que cela se fera au mérite ». Quant aux conditions de travail, M. Kafana Gnenin Sitionni a promis qu’il fera « tout ce qui est dans mes possibilités pour vous doter de moyens adéquats pour mener vos missions à bien ». C’est-à-dire, mettre en œuvre les trois composantes du registre national des personnes physiques (RNPP). A savoir produire des titres d’identité, à moderniser l’état civil et à gérer les flux migratoires.

Après avoir dit cela, il a toutefois invité ses collaborateurs « à cultiver un comportement professionnel en abandonnant l’absentéisme, le laxisme, les retards ». Car, « je note certains comportements que je ne trouve pas acceptable ».

Pour lui, face aux nouveaux défis, un changement de mentalité s’impose. Il veut « plus d’abnégation dans le travail ».

« Je voudrais vous appeler au changement. A adhérer aux valeurs d’une entreprise famille fondée sur la productivité, la motivation et la cohésion sociale », a-t-il exhorté. Avant de mettre en garde en demandant « à ceux qui ne veulent pas prendre le train du changement en marche, d’en descendre dès maintenant, s’ils ne peuvent pas se mettre au diapason ».

L’ONECI, c’est 628 agents dont 121 fonctionnaires, 507 contractuels le tout reparti en 381 hommes et 241 femmes selon Mme Nimaga Assétou Diaby, directrice des ressources humaines.

Coulibaly Zié Oumar

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart