Côte d’Ivoire/Politique: Guillaume Soro précise que “Le GPS n’est pas un parti politique“

Vues: 404
Lecture: < 1 minute

Guillaume Soro a affirmé hier dans une vidéo live via sa page facebook, que “ Génération et peuple solidaire (GPS) n’est pas un parti politique“.

Pourquoi, cette précision ? Selon Guillaume Soro, qui a lancé l’implantation territoriale des cellules du GPS,  les partis politique au nombre de 110 en Côte d’Ivoire n’ont rien apporté au pays. “Malgré leur existence, la vie de nos populations n’a pas changé positivement s’entend. Aujourd’hui, plus encore, les populations sont déçues“, a-t-il affirmé.

C’est pourquoi selon lui, “il nous faut proposer quelque chose de nouveau, pour mieux répondre à leur aspiration“. Le GPS est ainsi, “un creusé, le creusé, qui transcende les partis politique et rassemble tous les Ivoiriens dans leur diversité“.

C’est l’occasion pour l’ex-président de l’Assemblée Nationale, de présenter à ses militants “13 mille en 9 jours“, “ les outils avec lesquels nous allons gagner les prochaines élections“. Il s’agit d’un appel à candidature pour installer  “les bases, appelé comités locaux de GPS“.

A côté de ce dispositif présenté à Abidjan à son domicile de Marcory  par Alain Michel Agniman Lobognon et Méité Sindou, tous les partis politiques et de mouvements soroïstes (Raci, MVCI, Côte d’Ivoire débout, CMAGKS…) vont adhérer au GPS tout en gardant leur indépendance. Une conférence des présidents sera mis en place réunir tous ces partis politiques. En outre, Soro leur a demandé  “d’organiser officiellement et solennellement le lancement de l’installation des comités des locaux citoyens et de l’enrôlement physique de toutes les populations de Côte d’Ivoire à Génération et peuple solidaire“. Un secrétaire délégué et toutes les nouvelles instances du GPS seront bientôt nommés, a-t-il révélé.

Coulibaly Zié Oumar

 

 

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart