Dr. Dougrou Sosthène échangeant les documents de la convention avec Mme Bintou Sanogo

Côte d’Ivoire/Santé sexuelle: le REPMASCI et IPAS s’engagent pour un an

Vues: 294
Lecture: 2 minutes

Le Réseau des Professionnels des Médias, des Arts et des Sports engagés dans la lutte contre le Sida et la promotion de la santé en Côte d’Ivoire (REPMASCI) et l’Ong internationale IPAS ont signé mardi une convention de partenariat sur un an pour la promotion des activités en santé sexuelle et reproductive.

Au cours d’une cérémonie soft au siège de IPAS aux 2 Plateaux Vallons, Mme Bintou Sanogo, présidente du REPMASCI et Dr. Dougrou Sosthène, Directeur Régional Afrique Francophone de IPAS, ont paraphé les documents du mariage entre les deux organisations.

« Je voudrais saisir l’occasion de la signature de cette convention avec le REPMASCI, pour déjà féliciter l’excellent travail que vous faites en matière de communication dans le domaine de la santé » a réagi Dr. Dougrou. Pour lui qui connaît le REPMASCI depuis plusieurs années selon ses dires, « c’est un plaisir pour moi, en tant que directeur régional Afrique Francophone de IPAS, de renouer la collaboration avec le REPMASCI, étant convaincu que le travail sera fait ».

Comme, j’ai pour l’habitude  de le dire, il faut que nous communiquions sur nos actions, notre mandat. Pour le directeur régional Afrique Francophone de IPAS, il est nécessaire pour son organisation qui existe depuis 1973, et présent surtout dans les pays anglophones, de communiquer « sur nos actions, notre mandat ».

C’est d’ailleurs ce volet de « la communication en rapport avec le programme qui est ce que nous vous confions aujourd’hui à travers la signature de cette convention ».  Quant à la communication institutionnelle, « elle sera menée en interne », a-t-il confié, tout en espérant, a-t-il poursuivi, que « vous allez porter haut, fort et loin, le travail en matière de santé sexuelle et de droit reproductif ».

Très heureuse de signer sa première convention en tant que présidente nouvellement élue du REPMASCI, Mme Bintou Sanogo a salué un grand jour. « C’est une joie immense pour le REPMASCI de signer ce contrat très important. Parce que IPAS est une structure internationale et c’est un grand pas pour ce nouveau REPMASCI », a affirmé l’ex-secrétaire exécutive du REPMASCI.

Elle a rassuré son nouveau partenaire, sur la disponibilité de tous les démembrements de son organisation, pour exécuter tous ce qui a été convenus dans la convention. « C’est-à-dire, faire connaître IPAS ici en Côte d’Ivoire et booster les activités sur la santé sexuelle et les droits reproductifs, toucher les cibles, faire passer le message et toucher les leaders d’opinion afin que tout le monde s’approprie les messages qui émaneront de IPAS », a-t-elle détaillé.

Les activités vont démarrer par un atelier de formation des journalistes membres du REPMASCI, au début du mois d’octobre prochain. Sur un an, il y aura des productions radio, télé, presse, électronique… autour de plusieurs thématiques.

Coulibaly Zié Oumar

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart