Le cercueil du pilote lors de la cérémonie de levée de corps

Côte d’Ivoire/Sports automobile : Décédé dimanche dernier, Moriféré inhumé mercredi

Vues: 42
Lecture: 1 minute

Soumahoro Moriféré le géant du circuit  a été inhumé ce mercredi 23 octobre au cimetière municipal d’Abobo-Biabou, après avoir succombé à un malaise  dimanche lors de son  2ème tour au « Top chrono ».

Ce fut  un moment rempli d’émotion, la grande mobilisation des pilotes et motards qui ont rendu un dernier hommage à la légende du rallye ivoirien.

C’est avec les larmes aux yeux que Hugo Borges, responsable communication de la fédération ivoirienne du sport automobile (FISA) a exprimé sa douleur et, rendu son hommage à celui qu’il considérait comme son grand-frère.

Présent aux côtés de la famille éplorée, Danho Paulin, Ministre des sports et représentant du  Premier ministre, n’a pas manqué d’exprimer sa compassion et celle de l’Etat de Côte d’Ivoire à la famille du pilote. “Le rappel à Dieu dans des conditions particulières de notre frère Soumahoro Moriféré, est venu nous frapper. C’est un jour de tristesse, mais aussi un jour de témoignage, alors soyez forts, soyons forts“, a-t-il consolé la famille éplorée.

La disparition de ce quadruple vainqueur du rallye Côte d’Ivoire Bandama (2009, 2011,2012 et 2017), demeurera un événement mémorable pour sa fille Aïssata  Soumahoro. C’est un  coup dur pour le sport automobile ivoirien et pour sa famille.  Ce drame survint alors  que celle-ci (sa fille) effectuait sa première course en tant que pilote titulaire.

 

                                                                                                                  A.N.A

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart