Couverture maladie universelle: Le démarrage timide sur le terrain

Vues: 215
Lecture: 2 minutes

Les prestations de la Couverture maladie universelle (Cmu) ont effectivement démarré ce matin. En effet, le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Pascal Abinan Kouakou et celui de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Eugène Aka Aouélé, se sont rendu aux Centre de santé de Blockauss à Cocody et à la Formation sanitaire urbaine Edmond Basque du Plateau pour constater  le démarrage effectif des prestations. Dans ces deux centres, le dispositif est bien présent et les patients ont pu bénéficier des premières prestations à la sauce Cmu.

Pour autant, ce démarrage n’est pas effectif partout.   C’est le cas au Centre de santé à base communautaire de la palmeraie, à Abidjan-Cocody, le personnel de santé ne sait pas que la Cmu. Pourtant, ce centre de santé primaire est dans le réseau Cmu disponible sur le site de la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam). Selon  un membre du conseil d’administration chargé de la jeunesse  de ce centre de santé,  les agents recrutés et formés qui devraient être présents hier matin, n’étaient pas là.

C’est le même spectacle à l’hôpital général de Bingerville où notre équipe s’est rendue.  Les agents Cmu présentés samedi dernier au cours d’une cérémonie au palais de la culture et qui étaient sensés accueillir les patients dès hier matin, n’étaient pas présents.

Selon Dr. Brou Christian de la Cnam, que nous avons eu au téléphone, il y a eu un disfonctionnement administratif. Une réunion prévue avec les chefs d’établissements sanitaires pour confirmer le démarrage effectif n’a pu se tenir. Ce qui expliquerait cette situation. A propos des agents Cmu, « après la cérémonie du samedi, ils sont en train de rentrer dans leur localité. Ils ne sont pas encore tous sur place », a reconnu Dr. Brou. Selon des agents d’accueil que nous avions rencontré samedi, ils n’avaient pas encore reçu leur poste d’affectation.

Du côté du ministère de la santé, on tempère la situation. « La Cmu va se mettre en place progressivement. Les problèmes vont être réglés au fur et à mesure », assure Pr. Samba, directeur général de la santé que nous avons eu au téléphone.

Plusieurs autres sources dans le milieu hospitalier, affirment que les médicaments Cmu ne sont pas encore disponibles dans les établissements sanitaires retenus pour le démarrage. « Même les feuilles de soins ne sont pas encore disponibles », affirme une de ces sources.

Pour autant, tous nos interlocuteurs sont unanimes pour dire que les choses vont se mettre en place progressivement. On attend de voir.

Coulibaly Zié Oumar

 

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart