Assoa Adou (à gauche) et Koné Boubacar les chefs de fil de dissidence au Fpi

Déclaration de Simone Gbagbo-Affaire Nady : Assoa Adou botte en touche

Vues: 398
Lecture: < 1 minute

L’ancien Ministre Assoa Adou, chef de file de la dissidence au Front populaire ivoirien (FPI) a laissé les journalistes sur leur faim, ce jeudi 12 décembre, à la conférence de presse qu’il a co-animé avec Maurice Kakou Guikahué au siège du PDCI, à Cocody.

En effet, interrogé sur les récentes vidéos et images de Nandy Bamba et Laurent Gbagbo, selon les internautes à Bruxelles, Assoa Adou a avancé que « je ne suis pas un spécialiste. Vous savez bien qu’on peut faire des montage », a-t-il déclaré.

Sur les déclarations de Simone Gbagbo indiquant que « Laurent Gbagbo n’est pas la vision », il a laissé entendre « intéressons-nous aux vrais problèmes de la Côte d’Ivoire…Notre pays est sinistré ».

Assoa Adou s’est dit pressé de rencontrer le président français. « La France est le premier partenaire de la Côte d’Ivoire. Si on est responsable d’un parti qu’il vient, on ne peut souhaiter que le rencontrer », a-t-il dit.

César Ebrokié

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart