Détournement de deniers publics : Le procureur requiert 20 ans de prison contre Guillaume Soro

Vues: 251
Lecture: < 1 minute

 20 ans d’emprisonnement ferme assortis de privatisation de droits visés par l’article 68 nouveau du code pénal; 4,5 milliards d’amandes , confiscation de l’immeuble acquis au profit de l’État. C’est la réquisition du Procureur de la République à l’encontre Guillaume Soro, dans l’affaire de détournements de derniers publics, relativement à l’acquisition de sa résidence de Marcory.

 Ainsi contre l’arrêt de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP) exigeant la préservation du statu quo ante, c’est-à-dire la suspension des procédures en cours , “en attendant sa décision sur le fond dans ladite affaire”, le tribunal de première instance d’Abidjan a statué ce mardi 28 avril sur le dossier de détournement de deniers publics dans l’ancien président de l’Assemblée nationale.  Ni le prévenu. Ni ses avocats n’étaient présents dans la salle d’audience.

Au terme des débats, le procureur Richard Adou a conclu que les faits de complicité de recel de détournement de deniers publics et blanchiment d’argent étaient établis. Il était 13 h quand le tribunal présidé par Amourlaye Cissoko s’est retiré pour la délibération.

César Ebrokié

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart