Eglise orthodoxe des Rites de France et d’Afrique: Le père Pacôme-Marie Achija Abba célèbre sa première année de sacerdoce

Vues: 120
Lecture: 2 minutes

Il y a un an, le père Pacôme-Marie Achija Abba, serviteur de Dieu, quittait l’Eglise catholique de Côte d’Ivoire pour une autre confession religieuse, à la suite d’une vive polémique sur ses pratiques. Parti rejoindre L’éparchie orthodoxe des Rites de France et d’Afrique dont le Métropole est sa béatitude,  le père Pacôme-Marie Abba Achija a célébré le mardi 29 septembre dernier, ses un an de sacerdoce au Centre Basile et Thérèse de Cocody-Angré. Son adresse a porté sur le message d’amour de Dieu pour l’humanité. « La loi de l’amour est la loi qui va nous qualifier et plus nous exerçons un ministère de puissance, plus les gens nous acclament et plus Dieu va nous tester par rapport à l’amour. Notre capacité à pouvoir rester ferme à notre appel, à ne pas descendre à un certain niveau et à être en prière même pour ceux qui nous attaquent, fait que Dieu nous qualifie et crée un environnement pour notre élévation », a souligné avec insistance Abba Achija.

Dans son homélie, le très très Révérend père Charles Marie Yenou a expliqué l’importance et la mission du prêtre. «  Le prêtre n’est pas qu’un ambassadeur de Jésus Christ (…) Le sacerdoce est le comble de tous les biens que Dieu a mis dans les hommes ; celui qui déshonore un prêtre, déshonore Dieu lui-même » a-t-il fait savoir. Il indiqué qu’un prêtre a 3 missions. Enseigner, sacrifier et bénir. Il souligné que le prêtre est là pour diriger. « Sans le prêtre, il n’y a plus de repère. Il a le pouvoir de transformer le repas en pain et vain de Dieu », avancer-t-il.

Le révérend père a exprimé sa joie pour la célébration des un an de sacerdoce du père Pacôme-Marie Achija Abba.  Ordonné officiellement Exorciste officiel de l’église Orthodoxe puis sous Diacre dans l’église Orthodoxe des rites orientaux de France et d’Afrique, Patriarcat orthodoxe d’Antioche et de l’orient, Achija est à ce jour Révérend Père et Exorciste dans l’Église orthodoxe apostolique des rites orientaux de France, d’Espagne et d’Afrique en Côte d’Ivoire.

 

                                                     César Ebrokié

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart