DERNIÈRES INFOS

Election tunisienne/ second  tour : Le débat entre les candidats pourrait se tenir dans la prison de la Mornaguia

Vues: 14
Lecture: 1 minute

Pour la première fois dans son histoire, la télévision tunisienne avait organisé trois soirées politiques télévisées avec 26 candidats du premier tour, un événement rare dans le monde arabe.

Si au premier tour des élections Nabil Karoui, arrivé en deuxième position, n’a pas pu prendre part au débat parce qu’incarcérer, il a encore des chances avec celui du second tour.

En effet, la justice devait trancher mercredi 25 septembre sur la libération de ce dernier, fondateur d’une chaîne de télévision émettant sans licence et poursuivi depuis 2017 pour blanchiment d’argent et évasion fiscale.

Mais une nouvelle fois, le tribunal a « repoussé sa décision au mercredi 2 octobre », précise Kamel Ben Massoud, avocat de Nabil Karoui, selon la chaine française France 24.

Au cas où le candidat Karoui n’était pas libéré, le PDG de la télévision tinusienne s’est dit prêt à organiser le débat qui oppose les deux candidats en lice pour le second tour (Nabil Karoui et Kaïs Saïed) à sa prison de  Mornaguia près de Tunis.  « Si la justice n’autorise pas le candidat Nabil Karoui à participer à ce débat télévisé à l’extérieur de la prison, nous sommes prêts à le faire au sein de la prison », a indiqué Mohamed Lassaad Dahech dans des propos rapporté par France 24. Une initiative qui serait une première dans l’histoire de la politique dans le monde.

En attendant l’accord de la justice, deux débats  d’une durée d’une heure chacun, sont prévus avant le second tour de la présidentielle, sous réserve que les deux candidats puissent y participer.

Coulibaly Zié Oumar

commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart