Elections présidentielles de 2020 / Danièle Boni Claverie : « Les dés sont déjà pipés »

Vues: 295
Lecture: < 1 minute

Lors d’une conférence de presse tenue ce 3 juillet à l’Hôtel Horizon de Cocody, Danièle Boni Claverie, présidente de l’Union républicaine pour la démocratie, a exprimé ses inquiétudes pour les élections à venir.

« Peut-être vais-je vous paraître alarmiste mais j’ai décidé de vous inviter à fixer vos regards sur le verre à moitié-vide, celui des déçus et des rejetés du système, ceux dont les vies ont été broyées par les injustices, les exilés, les prisonniers militaires dont le maintien en détention reste incompréhensible.

A l’URD, nous n’avons que notre voix et nos convictions pour prendre le peuple à témoin de ce que l’on veut l’instrumentaliser pour obtenir son suffrage alors que nous savons que les dés sont déjà pipés.

Nul n’est besoin d’être prophète pour comprendre que les tensions politiques actuelles exacerbées sont nées d’un certain nombre de facteurs que je vais mettre en évidence : il s’agit du divorce entre les anciens alliés du RHDP, entre le RDR et le PDCI dont la conséquence est de produire un retour à la pensée unique. Ce clivage politique gagne du terrain et gangrène même l’administration. Les responsables qui ne se soumettent pas à une inféodation au RHDP sont menacés de renvoi et de licenciement.

Dans ce sillage, les folles rumeurs qui circulent au sujet d’une imminente arrestation du Président Henri Konan Bédié ne peuvent avoir de fondement tant ce serait insensé, mais elles contribuent manifestement à pourrir un peu plus l’atmosphère déjà délétère.

Egalement, les attaque crypto-personnelles entre le camp présidentiel et celui de Guillaume Soro prennent l’allure détestable d’une guerre fratricide dont chacun peut aisément deviner l’issue catastrophique pour le pays. »

 

Propos recueillis par

Herman Bléoué

 

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart