Prof. Bénié Joseph

Epidémie de fièvre jaune dans le district d’Abidjan: Prof. Bénié Joseph appelle à l’implication de tous les acteurs

Vues: 233
Lecture: 2 minutes

« Le ministère de la santé, seul ne peut pas mettre fin à l’épidémie de la fièvre jaune. Nous avons besoin de l’implication de tous même si le ministère de la santé tient le lead de la lutte ».

Ce sont les propos du Prof. Bénié Bi Vroh Joseph, directeur de l’Institut national d’hygiène publique (Inhp) hier au cours d’un point de presse à son siège (Treichville) sur la situation de l’épidémie de fièvre jaune qui sévit en ce moment dans le district d’Abidjan.

Même si l’épidémie est « circonscrite essentiellement aux districts sanitaires de Cocody et d’Abobo-Est » donc, « sous contrôle », le directeur de l’Inhp recommande aux « populations le respect et la mise en œuvre » des « mesures d’hygiène et d’assainissement et de vaccination des personnes non vaccinées ».

Dans le détail, ces mesures sont entre autres, l’élimination des gîtes larvaires notamment les vieux pneus, canaris, pots de fleur… et la lutte contre les moustiques adultes par pulvérisation intra et extra domiciliaire, la vaccination des personnes non encore vaccinées et celles vivant dans l’entourage immédiat des malades.

Ce sont au total 89 cas dont un décès qui ont été enregistrés sur la période allant de décembre 2018 à juillet 2019. Tous les malades recensés ont été déclarés guéris. Et depuis trois semaines « aucun nouveau cas n’a été détecté ».

La fièvre jaune est une maladie selon Prof Bénié, qui est provoquée par un virus appelé virus amaril et transmise à l’homme par la piqûre d’un moustique. « Il s’agit du moustique zébré (de couleur blanc-noir) communément appelé moustique tigre », a-t-il précisé. Ajoutant qu’il s’agit du même moustique qui transmet la dengue ».

La maladie se manifeste par la fièvre, la fatigue et la coloration jaune des yeux qu’on appelle communément jaunisse « d’où le nom fièvre jaune ». « Elle peut se compliquer de saignement et entraîner le décès ». Seul  le vaccin qui est « efficace » protège à vie.

 

Coulibaly Zié Oumar

 

 

 

 

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart