Fétichisme en Football : Le PSG paie un marabout et gagne 5-0

Vues: 412
Lecture: 2 minutes

Une affaire iconoclaste. Personne ne l’aurait cru venant d’un club européen. Le Paris Saint Germain (PSG) le club le plus puissant du championnat français actuellement a payé un marabout africain afin de gagner un match qu’il a effectivement emporté 5-0. C’est la révélation faite par Michel Denisot, ancien journaliste à Canal+ et l’ancien Président du PSG (1991-1998) en octobre 2014 sur la radio française Europe1.

Une révélation déterrée par le site Africasports.net. Michel Denisot racontait alors comment Claude Le Roy, à l’époque  directeur sportif du club (1997-1998), l’avait proposé les services d’un marabout africain pour gagner un match de Ligue des Champions contre le Steaua Bucarest.

« Il y avait une erreur administrative. C’était Laurent Fournier. Il a joué suspendu. On ne le savait pas. L’adversaire ne le sait pas non plus. Donc il n’y a pas de réclamation et ça s’est terminé à 3-2 à Bucarest. Ça arrive à l’UEFA, ils ont tout contrôlé et nous ont dit : vous avez fait jouer un joueur suspendu.

Donc match perdu 3—0 (c’est le règlement, Ndlr). Il y a le match retour à faire et les joueurs réagissaient assez bien à cette bévue et puis, j’avais dans mon staff, Claude Le Roy qui avait entraîné beaucoup en Afrique et a gagné la Coupe d’Afrique au Cameroun etc. Il me dit : Il y a les marabouts qui m’appellent et tout. Je lui ai dit je prends tout alors, allons-y pour le Marabout », a affirmé Michel Denisot.

C’est ainsi que l’argent réclamé par le Marabout (on ne sait pas de quel pays, ndlr), c’est-à-dire 500 euros, pour faire le travail lui a été envoyé.

 « Le marabout s’est fait une fortune »

  « Alors je découvre Western Union, je dépose l’argent pour le marabout, c’était 500 euros. Deux jours avant le match, il (Claude Le Roy, Ndlr) m’annonce 5-0 et le 4è but sera marqué à la 41è  minute par le numéro 18 et j’ai dit d’accord. A l’arrivée, on a gagné 5-0  et le 4è but a été marqué à la 41è minute par le numéro 18 », a-t-il témoigné.  

Selon Michel Denisot, par la suite, c’est le Président du Havre ayant appris le secret qui l’appelle. Son équipe venait de perdre 3 matchs de suite. «Tu peux me donner le numéro du Marabout ? », lui a-t-il demandé.  Ensuite, c’est le tour de Leonardo, l’actuel directeur sportif du PSG et aussi, ancien joueur du PSG à l’époque des faits qui après son départ du PSG était devenu l’entraîneur du Milan AC. Lui aussi était  dans une mauvaise passe et a eu besoin du même marabout pour gagner un match. Pour Denisot, ce marabout s’est fait une fortune par la suite ». Ça se voit que la croyance au maraboutage ou au fétichisme en football n’est pas l’apanage des seuls africains. Les européens aussi y croient.

 

Coulibaly Zié Oumar

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart