FPI /dissidence: Laurent Akoun et Assoa Adou chassés d’Alépé

Vues: 479
Lecture: < 1 minute

Echec et mat pour Laurent Akoun et Assoa Adou, à Alepé ! Partis pour investir un nouveau secrétaire fédéral pour le compte de la fronde en replacement de Célestin Amon, le samedi dernier, ces responsables de la dissidence du Front populaire ivoirien (FPI) ont été chassés par les partisans de ce dernier.

Dans plusieurs vidéos publiées sur les réseaux sociaux, l’on aperçoit les bâches de la manifestation gisant sur le sol, au milieu d’une foule. Comme pour traduire leur mécontentement, des jeunes et des femmes vêtus de T-shirt à l’effigie de Laurent Gbagbo scandaient, les deux doigts en l’air en signe de V « Amon, Amon, Amon, Amon ».

Certains partisans ont dénoncé les « violations des textes du FPI ». « Nous ne sommes pas d’accord ; c’est Amon, nous connaissons », scandaient des jeunes. Une situation qui empêchera les deux leaders de se rendre sur les lieux pour l’investiture du nouveau bureau fédéral d’Alépé.

Joint au téléphone, Célestin Amon a expliqué qu’Assoa Adou et Akoun Laurent lui reprochent son opposition à leurs agissements.

 

César Ebrokié

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart