Gbagbo, Soro, élections du 31 octobre : Ouattara botte en touche

Vues: 40
Lecture: < 1 minute

Entammée le mercredi 9 septembre par un Conseil des ministres à la préfecture de Bongouanou, chef lieu de Région, la visite d’Alassane Ouattara dans le Moronou s’est achevée, ce samedi 12 septembre, par un meeting à la place Désert rebaptisée, Place de la République. Comme à Arrah le jeudi et et M’batto, le vendredi, le les porte-parole des populations ont souligné le caractère historique de la visite. La première du genre effectué par de l’État chef en exercice depuis l’accession du pays à la souveraineté nationale.

Comme, c’est de coutume à chaque visite d’État, Alassane Ouattara a animé, ce samedi une conférence de presse pour dresser le bilan de ses quatre jours de présence dans la localité.

Le candidat du RHDP a botté en touche sur les questions relatives aux élections du 31 octobre.”J’ai décidé de ne répondre à aucune question sur les élections” a-t-il déclaré à la presse. Les journalistes ont demandé si le chef de l’État sortant était prêt à prendre des mesures pour favoriser le retour de Laurent, Charles Blé Goudé et Guillaume au pays avant les élections. Autres préoccupations soulevées celle relative à son récent séjour parisien. La dessus, le président a rappelé que “la Côte d’Ivoire est bien un pays souverain”. Histoire de dire qu’en aucune manière, Emmanuel Macron, le chef de l’État français ne saurait lui imposer quoique ce soit.

César Ebrokié, Envoyé spécial dans le Moronou

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart