Grand Bassam / États généraux de l’Ujocci : Les journalistes culturels de Côte d’Ivoire réfléchissent sur l’avenir de leur union

Vues: 319
Lecture: < 1 minute

Les états généraux de l’Union des journalistes culturels de Côte d’Ivoire (Ujocci) se sont ouverts ce 13 juin au Wharf Hôtel de Grand Bassam. Le thème retenu est “L’Ujocci de 1997 à 2019 : bilan et perspectives”. Il s’agit pour l’Ujocci, 22 ans après sa création, de faire son bilan puis tracer les sillons de son avenir afin de bien le repositionner dans l’univers des médias de la Côte d’Ivoire.

Pour Philip Kla, président de l’union, ces assises doivent permettre d’avoir un plan stratégique de travail jusqu’en 2025. « Le bilan est globalement acceptable. Et le fait que l’Ujocci continue d’exister est le plus grand des bilans », a indiqué Alafé Wakili, président du Comité scientifique de ces assises. A l’en croire, si les moyens sont réunis, l’Ujocci atteindra surement ses objectifs. A ce propos, la marraine de la cérémonie, Fatima Solange Mabri, présidente de la fondation Solidarité pour tous a confié que l’Ujocci peut compter sur son soutien. Car, a-t-elle révélé, elle a toujours accompagné les journalistes culturels.

C’est le vendredi 14 juin, dernier jour des assises, que les différentes commissions présenteront leurs travaux en plénière pour validation.

 

Herman Bléoué

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart