DERNIÈRES INFOS
M.  Isaac Gnamba-Yao pendant son discours en présence d'éminents historiens ivoiriens

Journée mondiale de la Poste: L’Ihaaa et la Poste ensemble pour écrire l’histoire de la Côte d’Ivoire  

Vues: 72
Lecture: 2 minutes

« Le timbre poste peut nous permettre de restituer des pans entiers de l’histoire de notre pays. Ses réalisations, ses relations internationales, ses Institutions, son économie ». C’est la conviction de Dr. Golin, directeur de l’Institut d’histoire, d’art et archéologie africaine (Ihaaa) sis à Treichville au quartier biafra à la faveur de la journée mondiale de la poste (célébré tous les 9 octobre, ndlr).

En effet, l’Ihaaa en partenariat avec la Poste de Côte d’Ivoire dont le directeur général, M. Isaac Gnamba-Yao était présent, a organisé mercredi, une exposition sur le timbre poste sur le site. L’intérêt de l’Ihaaa pour le timbre poste se trouve dans les propos ci-dessus de son directeur. En effet pour lui, « l’histoire doit être fait avec des sources véridiques ».

Car, a-t-il poursuivi,  « c’est au nom de l’absence de sources écrites que l’Afrique a été tenue hors du champ de l’histoire (…) car disait-on, l’Afrique ne possédant pas d’écriture, elle ne pouvait prétendre avoir une histoire. Elle était donc dite anhistorique ».

Or, insiste le directeur de l’Ihaaa, « l’histoire peut s’écrire avec tout ce que l’on a touché et tout ce que l’on a conservé. L’histoire en effet, peut se  faire avec les pierres de Gohitafla (ville du Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire). Elle peut se faire avec les échassiers de Man (ville à l’Ouest de la Côte d’Ivoire). Elle peut se faire avec le timbre poste ».

C’est pourquoi, Dr. Golin a salué la Poste de Côte d’Ivoire qui a « fait confiance à ce projet dès qu’il vous a été présenté ».

 « Là où il y a un timbre poste, il y a matière à disserter », avait affirmé auparavant M. Koffi Ignace, président du comité d’organisation de l’exposition sur le timbre poste.

Invité à se prononcer sur le thème : « Face aux Tic, quel avenir pour la Poste ? »  M.  Isaac Gnamba-Yao a d’emblée affirmé que « la Poste ne mourra pas parce que les Tic sont arrivés ».

Avec la poste n’importe qui selon lui peut faire acheminer un dossier de concours sans se déplacer. Ou encore, commander grâce au site documents.ci pour commander des documents administratifs (extrait de naissance…) et assurer le suivi de la livraison à partir de la Côte d’Ivoire et de l’étranger.

Parlant du paiement électronique, »  M.  Isaac Gnamba-Yao a estimé que c’est une évolution des produits de la poste. « Les Tic sont un prétexte pour que le portefeuille de la Poste soit plus étoffé », a affirmé le directeur général de la Poste de Côte d’Ivoire.

Il a au cours de son intervention annoncé la tenue en Côte d’Ivoire du 10 au 28 août 2020, de l’Union postale universelle. A cet effet, il y aura une exposition philatélique à laquelle M.  Gnamba-Yao entend associer l’Ihaaa.

Coulibaly Zié Oumar

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart