Le secrétaire général de la préfecture de Jacqueville de dos en train de se faire porter un ruban rouge, symbole de la lutte contre le Sida

Journée mondiale de lutte contre le sida: Le village communautaire avant le jour J

Vues: 197
Lecture: 2 minutes

Le village communautaire de la lutte contre le sida a ouvert vendredi à Jacqueville (Sud de la Côte d’Ivoire à une quarantaine de kilomètre d’Abidjan sur le littoral) en prélude au jour J de la journée mondiale proprement dit qui a lieu ce dimanche 1er décembre en présence de Daniel Kablan Duncan, Vice-président de la Côte d’Ivoire. Le village communautaire, une institution qui existe depuis le début des années 2000, précède toujours la journée mondiale.

Vendredi à Jacqueville, plusieurs Ong et programmes gouvernementaux ont prix d’assaut les stands mis à leur disposition par l’Ong Alliance Côte d’Ivoire, le principal initiateur de ce village depuis le début, du temps de Mme Christine Adjobi, l’ex-ministre de la lutte contre le sida.

Ainsi, le programme national de lutte contre le sida (Pnls), le programme national des orphelins et enfants rendus vulnérables par le sida (Pnoev), les Ong Alliance Côte d’Ivoire, la Croix-rouge de Côte d’Ivoire, la ligue ivoirienne des droits de l’homme (Lidho), Breakthrough, la mission des jeunes pour l’éducation, la santé, la solidarité, et l’inclusion (Messi), la plateforme des Ong de lutte contre le sida… ont animé durant trois jours des stands fréquentés par les population en particulier les élèves de Jacqueville.

Qui pour demander s’il y a un dépistage contre le Vih qui est proposé. Ou encore, Breakthrough qui présente et explique à ses visiteurs ce que c’est que l’auto-test du vih. Alliance Côte d’Ivoire qui présente la lutte contre le sida dans la communauté et comment elle contribue à renforcer et appui les Ong dans la lutte contre le sida et dans la communauté.

 

« Nous assistons les personnes vivant avec le Vih quand leurs droits sont bafoués et violés. Pour cela, nous mobilisons nos avocats, nos médecins pour leur venir en aide quand nous sommes sollicités ou informés », a affirmé pour sa part, M. Koné Karnan de la Lidho.

Dr. Mémin Hélène, du Plns et représentant le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique a dans son discours d’ouverture  appelé les populations à s’impliquer. « Nous ne pourrons pas atteindre les résultats sans l’implication de la communauté », a-t-elle soutenu. « Le sida, a-t-elle poursuivi, ne donne plus la mort. Mais, la vie. (…) Car le sida ne tue plus. Il a un nouveau visage. Nous avons des personnes qui depuis 1998 (date de l’instauration des antirétroviraux en Côte d’Ivoire, ndlr) ».

Le village a été officiellement ouvert par Mme Agbotou,  représentante du maire de la ville de Jacqueville en présence du secrétaire général de la préfecture.

Coulibaly Zié Oumar

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart