DERNIÈRES INFOS

Levée de l’immunité de six députés : Les groupes parlementaires de l’opposition exigent la suspension des poursuites

Vues: 274
Lecture: < 1 minute

Suspension des poursuites et libération immédiate des cinq députés proches de Guillaume Soro en détention. C’est une exigence des Groupes parlementaires PDCI-RDA, Rassemblement et Vox populi réaffirmée, ce mercredi 22 janvier, à la conférence de presse animée au siège du PDCI à Cocody.

Yasmina Ouégnin, la députée de Cocody a expliqué que la levée de l’immunité parlementaire des six élus est illégale en même temps qu’elle constitue une atteinte grave à la Constitution et du règlement intérieur de l’Assemblée nationale.

Elle a indiqué que la saisine du parlement pour la levée de l’immunité d’un député est, au regard des textes, du ressort exclusif du parquet. Non celui d’un groupe parlementaire comme l’indique l’arrêté publié par le bureau de l’institution.

” La requête du groupe parlementaire RHDP est une procédure illégale, méconnue et dangereuse” a martelé la conférencière. La députée de Cocody a fait savoir que le 26 décembre 2019, les groupes parlementaires de l’opposition ont saisi le bureau de l’Assemblée nationale aux fins de la suspension des poursuites et de la détention des cinq députés.

Saisine à laquelle Amadou Soumahoro, le président de l’institution a répondu, à la cérémonie de clôture de la session en promettant d’y revenir dans les plus brefs délais, le temps de prendre connaissance du dossier. “Nous étions en attente de la réponse quand cet arrêté est tombé” a avancé Yasmine Ouégnin.

La députée de Cocody a souligné que le bureau de l’Assemblée nationale est frappé d’illégalité, car jusque là, n’étant pas régulièrement constitué. Elle a  indiqué qu’il n’y a aucune décision dans le journal officiel portant bureau de l’Assemblée nationale.

César Ebrokié

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart