Cette agence de la Bcéao de Bamako au Mali est fermé jusqu'à nouvel ordre

Mali/Coup d’État: la Bceao ferme ses agences

Vues: 439
Lecture: < 1 minute

La Banque centrale des États de d’Afrique de l’ouest ( Bcéao) a ordonné selon une information rapportée ce jour par le site du magazine Jeune Afrique, la fermeture de ses trois agences au Mali.

Il s’agit des agences de Bamako, Mopti et Sikasso. C’est l’application concrète des sanctions décidées par la Cédéao,  après le coup d’État perpétré le 18 août dernier, par une junte militaire conduite par le colonel Assimi Goita âgé de 37 ans. Et qui a abouti à la démission forcée d’Ibrahim Boubacar Keita (IBK), le président démocratiquement élu.

C’est une véritable asphyxie financière du Mali qui est mise en route pour contraindre la junte à lâcher prise et à rétablir IBK au pouvoir comme l’ont exigé les chefs d’État de la Cédéao hier après leur visioconférence.

En effet, ils ont imposé que “tous les flux et transactions économiques sont stoppés, à l’exception des médicaments, du carburant et de l’électricité”. Et cela jusqu’à ce le président IBK soit libéré et rétabli dans ses fonctions.

Malgré ce tour de vis, la junte a immediatement réagi à cette exigence de la Cédéao. Selon son porte-parole, le colonel-major Ismaël Waguë, le sort d’IBK sera tranché par la justice, dans des propos relayés par RFI.

Coulibaly Zié Oumar 

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart