DERNIÈRES INFOS

Médicaments: Les génériques plus utilisés dans le public que dans le privé

Vues: 76
Lecture: 1 minute

98% des médicaments à l’hôpital public sont des génériques contre seulement 15% au privé, selon Pr. Ange Désirée Yapi, directeur général de la Nouvelle Pharmacie de la Santé (NPSP) de Côte d’Ivoire et Dr. Pascale Amien, directrice médicale de MCI Care Côte d’Ivoire (gestionnaires des systèmes de santé notamment mutualiste, ndlr).

C’était vendredi au cours de la deuxième édition  du « Café de la santé solidaire » à l’immeuble Crrae-Umoa au Plateau sur le thème « les médicaments génériques pour un meilleur accès aux soins ». Selon Pr. Yapi, il faut que la Côte d’Ivoire si elle veut avec l’avènement de la Couverture maladie universelle permettre l’accès à tous aux soins de santé doit aller vers une généralisation du générique au publique comme au privé.

Comme cela est le cas aux Etats-Unis et en Allemagne où le générique représente respectivement 84% et 80% des prescriptions médicales. Le médicament générique est une copie d’un médicament original avec la même efficacité mais qui doit être moins cher.

Parce que le fabriquant n’a plus à supporter les coûts de recherche qui ont nécessité la mise en place du médicament original. Le plus important dans le médicament qu’il soit générique ou pas, ce sont les conditions de bonnes pratiques de fabrication, ont insisté les panélistes.

 

Coulibaly Zié Oumar

commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart