Hama Hamadou, l'opposant numéro un à l'actuel président du Niger Mahamadou Issoufou

Niger: La cour de justice de la Cédéao débout Hama Hamadou

Vues: 35
Lecture: 1 minute

La décision est tombée. Hama Hamadou, l’ancien président de l’Assemblée Nationale du Niger et candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle, a été débouté par la Cour de justice de la Cédéao mercredi (hier) dans sa requête déposée en avril 2017 pour violation des droits de l’homme. Et il réclamait 3 milliards de fcfa de dommages et intérêts.

Les 4 juges de la Cédéao ont jugé la requête de Hama Hamadou irrecevable.

Pour son avocat, Maître François Serres, la Cour n’a pas rendu la justice. « Elle s’est appuyée sur une ancienne requête rejetée en 2016 sans se prononcer sur les nouvelles violations des droits de l’homme commises depuis 2016 », selon des propos rapportés par RFI. La radio française.

Pour lui, cette procédure est « un montage politique n’ayant pas d’autres objets que d’éliminer Hama Amadou à la prochaine course à la présidentielle ».

Hama Hamadou avait été condamné par la justice de son pays à un an de prison ferme, accusé d’avoir participé à un trafic international de bébés.

Mais, Hama Hamadou a pu sortir de son pays pour un exil en France depuis 3 ans.

Une peine qu’il n’a jamais effectuée. Le candidat malheureux à la présidentielle de 2016 est en exil en France depuis 3 ans.

Coulibaly Zié Oumar

Partager
commentaires: 0

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

0

Your Cart